Vietnâmiens du Québec (ethnie)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Éphémérides -



1975 (30 avril) Le Viêtnam-du-Sud tombe aux mains des communistes venus du Nord ; à la suite de cet événement, des centaines de milliers de Sud-Viêtnamiens ont été emprisonnés dans des camps de concentration appelé camps de rééducation à côté desquels s'étendaient de vastes cimetières où gémissaient les âmes de ceux qui avaient été fusillés ou qui avaient succombé aux tortures ou à l'épuisement.
1978-1980 Le programme de replacement des réfugiés indochinois permet la venue au Canada d'environ 60 000 réfugiés venus du Vietnam chinois, du Laos et du Cambodge
1995 Érection d'un monument commémoratisf viêt namien à Ottawa.
2003 Fondation de la communauté canado-viêt namienne d'Ottawa.
On estime à 45 000 le nombre de Canadiens d'origine vietnamienne vivant dans la région de Montréal.
2015, le Parlement du Canada adopte la Loi S-219 ; cette loi fait du 30 avril la journée du «Parcours vers la liberté» en souvenir de l'exode de centaines de milliers de Viêtnamiens après la chute de Saïgon en 1975. Cette loi provoque l'ire des autorités viêtnamiennes qui convoquent l'ambassadeur du Canada pour protester, car, depuis 40 ans, la propagande communiste vietnamienne fait du 30 avril le jour de la libération après la chute du Viêt Nam du Sud.
En 2015, la diaspora vietnamienne compterait 1,5 million de personnes aux États-Unis et 300 000 au Canada.

  • Bibliographie -


Montréal et ses communautés (essai, Jean-Christophe Laurence et Laura-Julie Perreault, Boréal, 2010).
La Presse (28 avril 2015, page A16 ; Le Devoir, 7 et 8 novembre 2015, page A7).

Filmographie :

Une nuit sans lune : Boat People, 40 ans après (documentaire en forme d'album de souvenirs signé par Marie-Hélène Panisset, réalisatrice et Thi Be Nguyen, productrice, 2016)

Outils personels