Thompson (David)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Homme d'affaires (trafic de fourrures), explorateur, arpenteur, géographe et auteur né en 1770 dans la paroisse St. John the Evangelist du quartier de Westminster de Londres (Angleterre). Études à l'école du Grey Coat Hospital pour les enfants pauvres de Westminster. Entre au service de la Hudson's Bay Company-HBC en 1784 comme apprenti stationné au fort Churchill, Manitoba. En 1797, il se joint à la North West Company-NWC dont il devient un associé en 1804. En 1812, il fait baptiser 4 de ses 5 enfants et sa femme, Charlotte Small, la fille de sang mêlé (cri/écossais) de Patrick Small, un associé de la North West Company-NWC, qu'il avait épousée à la façon du pays à l'Île-à-la-Crosse en 1799 alors qu'elle n'avait que 13 ans ; son mariage fut régularisé dans l'église Scotch Presbyterian de Montréal ; il s'installa d'abord à Terrebonne avec sa famille. En 1815, il achète une ferme de la succession de John Bethune à Williamstown dans le Haut-Canada. En 1817, il accepte un poste d'astronome et d'arpenteur au sein de la commission de délimitation des frontières entre les États-Unis et le Canada ; il fut responsable des relevés entre Saint-Régis, au Bas-Canada, et Sault-Sainte-Marie dans le Haut-Canada. Lorsque les frontières furent l'objet d'une entente en 1822, le Haut-Canada considéra que les intérêts canadiens avaient été trahis. En 1850, il s'installe dans la seigneurie de Longueuil (69) où il écrit le récit de ses voyages en Amérique du Nord. On lui doit la plus importante cartographie du Canada exécutée au XIXe siècle. Décès en 1857 chez sa fille Eliza à Longueuil à un mois d'intervalle avec celui de sa femme ; les deux sont inhumés au Cimetière du Mont-Royal. Le 23 mai 1027, la Société historique canadienne dirigée par J. B. Tyrrell dévoile un monument à sa mémoire sculpté par Henri Hébert et installé sur sa tombe.


  • Publications -


Narrative of His Explorations (McGill-Queen's University Press, 2009)

Outils personels