Theriault (Yves)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Homme de lettres (romancier, conteur et dramaturge) né en 1915 à Québec.

De descendance innue.
Études au Collège Mont-Saint-Louis-CMSL de Montréal.
Avant de se lancer dans l'écriture, il exerce un certain nombre de métiers dont chauffeur de camions, vendeur itinérant, directeur de publicité, annonceur de radio, scripteur à l'Office national du film-ONF (1942-1945), puis à la Société CBC/Radio-Canada-SRC (1945-1950).
Écrit des romans à 10 sous ou à 25 sous en utilisant les pseudonymes Guy Verchères ou Domino Noir.
Président de la Société des écrivains canadiens (1964).
Père de Marie José Thériault.
Décès en 1983 à Rawdon.

  • Publications - Liste partielle


Contes pour un homme seul (Éditions de l'Arbre, 1944 ; réédité par la Bibliothèque québécoise)
La Fille laide (roman, Éditions Beauchemin, 1950)
Les Vendeurs du temple (roman, Institut littéraire de Québec, 1950)
Le Dompteur d'ours (Cercle du livre de France, 1951)
Le Drame d'Aurore - L'enfant martyre (sous le pseudonyme de Benoit Tessier, 1952)
Aaron (roman, décrit les Juifs de Montréal, Institut littéraire du Québec, 1954 ; traduit en anglais par Donald Wilson et Paul G. Socken et édité par Wilfrid Laurier University Press en 2008)
Agaguk (roman, décrit les Inuit, Institut littéraire de Québec, 1958 ; traduit en plus de 20 langues)
Ashini (roman, décrit les Amérindiens, Fides, 1960)
Roi de la Côte-Nord - La vie extraordinaire de Napoléon-Alexandre Comeau (Éditions de l'Homme, 1960)
Amour au goût de mer (roman, Beauchemin, 1961)
Les Commettants de Caridad (roman, Institut littéraire de Québec (1961)
Cul-de-sac (roman, Institut littéraire de Québec, 1961)
Séjour à Moscou ((Fides, 1961)
Le Vendeur d'étoiles et Autres contes (nouvelles, Fides, 1961 ; réédité par la Bibliothèque québécoise)
Nakika, le petit Algonquin (Éditions Leméac, 1962)
Si la bombe m'était contée (science-fiction ; Éditions du Jour, 1962)
Le Grand roman d'un petit homme (Éditions du Jour, 1969)
Le Ru d'Ikoué (roman, Éditions Fides, 1963 ; réédité par la Bibliothèque québécoise)
Le Temps du Carcajou (roman, Institut littéraire de Québec, 1965)
Le Dernier havre (roman, Éditions L'Actuelle, 1970)
Agoak, l'héritage d'Agaguk (roman, Éditions Quinze, 1975, Stanké, 1979)
Oeuvre de chair (récits, Stanké, 1975)
Moi, Pierre Huneau (récit, Éditions HMH, 1976 ; format livre-disque, lu par Gilles Pelletier, Éditions du Dernier Havre, 2006)
Le Partage de minuit (roman, Québecor, 1980)
Valérie et le grand canot (récits, VLB Éditeur, 1981)
L'Herbe de tendresse (récits, VLB Éditeur, 1983)

  • Distinctions -


Prix David de la Province de Québec (1954 et 1958)
Membre de la Société royale du Canada-SRC (1959)
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (1961)
Prix France-Canada (1961)
Prix Molson du Conseil des arts du Canada (1970)
Officier de l'Ordre du Canada-OOC (1975)
Prix du Québec Athanase-David (1979) pour l'ensemble de son oeuvre
L'avenue Yves-Thériault de Montréal honore sa mémoire

  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Éditions du Méridien, 1995)

Outils personels