Syriens du Québec. (ethnie)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • En 1921, Montréal compte environ 1 500 habitants d'origine syienne

2ntre 1900 et 1940, près de 10 000 personnes d'origine syrienne et libanaise s'établissent au Québec
2011
Des manifestations visant à encourager des réformes démocratiques éclatent dans diverses villes de la Syrie pour réclamer le départ de Bachar al-Assad ; ce qui entraîne une violente répression de la part du Gouvernement de Bachard al-Assad
En mars 2011, une violente répression du régime d'Al Assad fait de nombreux morts et blessés chez les civils; des milliers de civils sont arbitrairement arrêtés et certains sont victimes d'exécutions sommaires et de tortures. Les actions d'Al Assad et la possible utilisation d'armes chimiques, provoquent les déplacements de Syriens vers les pays limitrophes.
En 2013, l'État Islamique-EI en Iraq et au Levant mène une campagne donnant lieu à des atrocités contre les civils et contre tous ceux qui s'opposent à lui dans les zones qu'il contrôle ; l'Ei décapite des personnes , des femmes sont violées et vendues comme esclaves, des minorités sont massacrées et des innocents sont emprisonnés. Le régime syrien est soupçonné d'avoir utilisé des armes chimiques contre les rebelles.
Le Canada s'emploie à aider le peuple syrien, appelle la communauté internationale à se mobiliser et à défendre le droit du peuple syrien à décider de son avenir. Le Canada contribue aux efforts internationaux pour atténuer les menaces à la sécurité dont la destruction des armes chimiques déclarées en Syrie. Le Canada est à l'avant-garde de la lutte imternationale pour contrer la menace que pose L'EI et pour s'attaquer aux problèmes humanitaires et politiques.
En 2014, lors de l'invasion de la Syrie par le Groupe Islamiste, le Canada accepte, à la demande de l'ONU de recevoir 1 300 réfugiés syriens avant la fin de 2014.
En 2015, Le Québec a accueilli 1 376 réfugiés syriens.
Le 30 septembre 2015, la Russie entre en guerre contre les différentd groupes armés qui s'opposent au régime de Bachard al-Assad.
Entre le 12 décembre 2015 et le 12 décembre 2016, le Canada a accueilli 6 893 réfugiés en provenance de la Syrie ; 75 % de ces réfugiés se sont établis à Montréal.
En avril 2017, l'armée syrienne est de nouveau soupçonnée d'avoir utilisé des armes chimiques contre ses rebelles. Le 6 avril 2017, les Éats-Unis tirent 59 missiles en pleine nuit sur une base aérienne près de Homs. Les États-Unis ont déployé 3 bateaux et un sous-marin qui ont tiré en tout 66 missiles Tomahawk ; la France a déployé 5 frégates et 9 avions de chasse dont 5 rafale ; le Royaume-Uni a déployé 4 avions de chasse Toronado GR4 équipés de missiles Storm Shadow. Le régime de Bachar al-Assad est soutenu par la Russie alors que les rebelles le sont par le Royaume-Uni, la France et les États-Unis.
En 2018, PLus de 5 millions de réfugiés avaient été déplacés au-delà des frontières de la Syrie et 6 millions d'autres avaient été déplacés à l'intérieur des frontières de la Syrie alors que 10 millions d'autres syriens avaient dû fuir leur domicile à l'intérieur de la Syrie et être complètement coupés de leur mode de vie, de l'éducation et des services de santé ; la Syrie vit la plus importante crise humanitaire des temps modernes ; cette crise a démontré l'incapacité de la communauté internationale de réaliser la paix, de fournir les sommes suffisantes pour chauffer les poêles qui avaient été distribués au cours des années antérieures (Jean-Nicolas Beuze, représentant du Canada auprès de la United Nations Refugee Agency, The Gazette, 15 mars 2018, page A7).
Le 13 avril 2018, le président des États-Unis, Monsieur Donald Trump annonce de nouvelles frappes chirurgicales contre le régime syrien encore accusé d'avoir utilisé des armes chimiques contre sa population. (Le Journal de Montréal, 15 avril 2018, page 5)
En décembre 2018, le président des États-Unis, Donald Trump annonce que : 'Nous quitterons (2 000 soldats) à un rythme adapté tout en continuant en même temps à combattre l'ÉI et à faire se qui est prudent et nécessaire pour tout le reste'.
En janvier 2019, il écrit sur son TWITT : l'armée américaine se retire de la Syrie de manière prudente, tout en continuant à combattre l'État Islamique-EI'.

2015

Le 10 décembre 2015, 163 Syriens fuyant la guerre dans leur pays arrivent à Toronto.
Le 12 décembre 2015, 160 Syriens fuyant la guerre dans leur pays arrivent à Montréal.

Outils personels