Sollecito (Rocco)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Gangster né en 1948 (9 juin 1948) à Bari, région des Pouilles, en Italie.

Immigre à Montréal et cotoye le clan Rizzuto au début des années 1980.
Père de Stefano Sollecito.
Il est l'un des 6 haut gradés du clan Rizzuto arrêtés lors de l'Opération Colisée, le 22 novembre 2006.
Le 23 octobre 2007, il est l'objet d'un mandat d'amener émis par la Direzione Investigativa Antimafia, la police spécialisée contre la mafia italienne en Italie.
Accusé en 2007 à Montréal de bookmaking, extorsion, importation et exportation illégale de drogues, il a été condamné à 8 ans de prison en 2008 en comptent en double la durée de sa détention préventive, il reste 4 ans de sa sentence à purger en prison. Il obtient une libération conditionnelle en 2011.
Il est arrêté de nouveau pour avoir été vu avec des individus liés au crime organisé, puis il a été libéré sans condition en octobre 2012.
Avant le décès de Vito Rizzuto survenu le 23 décembre 2013, Sollecito faisait parti du comité de direction de la mafia de Montréal et en était considéré comme le numéro 2.
Le 27 avril 2016, vers 8 h 30, Rocco Sollecito est assassiné par balles tirées à travers la vitre de son auto alors qu'il observait un arrêt réglementaire sur le boulevard Saint-Elzéar Ouest à l'angle de la rue Anne-de-Noaille à Laval ; le tueur l'attendait dans un abri-bus duquel il est sorti pour aller faire feu sur Sollecito.
Au milieu d'octobre 2019, Jonathan Massari, Domenico Scarfo, Guy Dion et Marie-Josée Viau sont arrêtés relativement aux assassinats en 2016 de Rocco Sollecito, de Lorenzo Giordano de Salvatore Scoppa, et des frères Vincenzo et Giuseppe Faltudo.
(Journal de Montréal, 28 mai 2016, pages 4 et 5, et 16 juin 2016, page 11)

Outils personels