Sept-Chutes (parc)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).


  • Attraits :


Centre d'interprétation des infrastructures hydroélectriques ; barrage haut de 23 m construit en 1915 pour l'alimentation d'une centrale hydroélectrique de 18,72 MW désaffectée en 1984 ; l'une des plus anciennes centrales du Québec ; centrale à quatre groupes d'alternateurs et son système de contrôle d'une autre époque, conduite forcée et cheminée d'équilibre, atelier de réparation mécanique avec ses outils tels qu'ils étaient au début du siècle ; sentiers pédestres (5 km) parsemés de 20 belvédères ; la faune comprend la buse à queue rousse, la grive des bois, la gélinotte huppée et le commun geai bleu.

  • Toponymie -


Sept-Chutes évoque les 7 chutes de la rivière à cet endroit.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-est de Québec.
Sur la rivière Sainte-Anne-du-Nord.
Municipalité régionale de comté de la Côte-de-Beaupré (59).
Région touristique de Québec.
Carte 4.
Carte 4 sur Google Maps

Outils personels