Saint-Gilles (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Superficie - 174,74 km2.
  • Gentilé - Gillois, oise.


  • Éphémérides -


1738 (1 avril) Concession d'une seigneurie par le gouverneur Beauharnois et l'intendant Hocquart à Gilles Rageot fils qui la nomme Beaurivage (Saint-Gilles) ; la seigneurie est située à l'est des seigneuries de Lauzon, de Saint-Étienne et de Sainte-Marie.
1782 (1 octobre) Vente de la seigneurie par Louis-Étienne Rageot de Beaurivage à Alexander Fraser.
1783 Alexander Fraser concède des terres à 15 vétérans allemands.
1791 (25 juin) Donation de la seigneurie par Alexander Fraser à son petit-fils, Walter Davidson ; cette seigneurie est alors administrée par Arthur Davidson, curateur de Walter, son fils mineur.
1810 Ouverture du chemin par James Henry Craig*pour relier Québec et Boston ; le gouverneur lui donne son nom .
1828 (17 février) Érection canonique de la paroisse Saint-Gilles-de-Beaurivage ; son territoire couvre une partie des seigneuries de Beaurivage (ou Saint-Gilles) et Sainte-Croix.
1830 Inauguration du cimetière anglican près de l'église anglicane.
1843 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Gilles-de-Beaurivage.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Gilles.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Gilles.
1859 (9 décembre) La seigneurie appartient à Arthur Ross.
1923 La population de la paroisse est de 765 âmes.
1941 (9 juillet) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Gilles.
1990 La population de Saint-Gilles est de 1 750 habitants.
2000 La population de Saint-Gilles est de 1 828 habitants.
2010 La population de Saint-Gilles est de 1 974 habitants.

  • Patrie -


Jean-Louis Béland.

  • Attraits :


Cimetière anglican (1830).
Croix de chemin érigée dans chaque rang et devant laquelle on récite le chapelet en mai de chaque année.

  • Sports -


Golf ; un parcours de 18 trous (Lotbinière).

  • Toponymie -


Saint-Gilles, emprunté à la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est situé, rappelle le prénom de Gilles Rageot, le premier seigneur.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au sud-ouest de Lévis, sur la rivière Beaurivage.
Diocèse de Québec.
Division administrative seigneuriale de Québec-DASQ.
Municipalité régionale de comté de Lotbinière.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

Carte 6.
Carte 6 sur Google Maps

Outils personels