Québec (province). Orphelins de Duplessis. Scandale

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Orphelin de Duplesssis désigne des personnes qui sont nés hors mariage et enlevés à leur mère et confiées à des institutions dans lesquelles on gardait les personnes abandonnées ; ces institutions étaient financées par le gouvernement du Québec, mais le gouvernement fédéral accordait des subventions plus élevées pour l'entretien des personnes déficientes mentales.

Afin de les rendre éligibles aux subventions fédérales plus élevées, le premier ministre Maurice Duplessis avait demandé aux médecins des orphelinats qui les hébergeaient d'émettre de faux diagnostics d'arriérés mentaux à leur endroit.
Voila pourquoi, on a appelé ces enfants les Orphelins de Duplessis.
En 1991, l'écrivain Bruno Roy découvre et révèle qu'il est l'un des «orphelins de Duplessis» ; monsieur Roy fonde l'Association des orphelins de Duplessis pour revendiquer des dédommagement pour cette fausseté et des compensations pour le mal que ces diagnostics leur ont causés. Cette association réussit à obtenir du gouvernement de Lucien Bouchard des excuses officielles pour les torts faits aux orphelins de Duplessis et une somme de 25 000 $ pour chacun d'eux. En échange de cette somme, les orphelins de Duplessis s'engagent à ne pas poursuivre les communautés religieuses qui les avaient hébergés.
En 2012, 1 100 des victimes avaient reçu la compensation de 25 000 $ et 1 700 avaient reçu 15 000 $.

Outils personels