Powerscourt (pont couvert)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

Construit en 1861-1862.
Classé monument historique en 1987.
Rénové en 2009.

  • Fiche technique -


Style : Pont couvert en bois.

  • Dimensions : 2 travées de 3 m de largeur chacune sur une longueur de 50 m.

La voie carossable du pont repose sur 2 arches (26 m et 24 m) à poutres triangulées (patentée par l'Américain Daniel Craig McCallum en 1850) appuyées sur un pilier central et 2 piliers latéraux.
Construction par le forgeron du village, Robert Graham.
Coût : 1 675 $.
Rénovation en 2009 ; coût : 1 M$.

Le dernier pont du genre McCallum au monde et le plus ancien pont couvert du Canada encore en existence en 2009

Les ponts McCallum avaient été conçus pour les chemins de fer et devaient être suffisamment solide pour laisser passer les locomotives et leur chargement ; 150 ponts McCallum ont été érigés en Amérique du Nord ; les plans du Powerscourt, qui ne fait pas partie d'un chemin de fer, auraient été obtenus d'un cousin d'un conseiller municipal qui travaillaient pour une compagnie de chemin de fer et qui les avait en sa possession ; les édiles municipaux voulaient un pont qui durerait longtemps ; sa largeur exceptionnelle pour l'époque permettait le passage simultané de voitures tirées par des chevaux venant en sens inverses l'une de l'autre ; le règlement municipal interdit encore en 2009 de galoper sur le pont pour éviter que les vibrations en endommage la structure.

N.B. 153 ponts couverts (1 en Ontario, 64 au Nouveau-Brunswick et 88 au Québec) subsistent en 2009 sur les dizaines érigés dans les 3 provinces et en Nouvelle-Écosse avant les années 1870 alors que les structure d'acier préfabriquées firent leur apparition.
Les ponts étaient couverts principalement pour la protection de la structure principale en bois contre la pluie et la pourriture du bois exposé ; ils étaient parfois utilisés pour des assemblées publiques et servaient de refuges en cas d'orages violents et soudains.

Outils personels