Peuvret de Mesnu (Jean-Baptiste)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Militaire et homme de loi (notaire) né en 1632 dans la paroisse Saint-Pierre de Bellême (Orne, Perche, France).

Arrive en Nouvelle-France en 1651.
S'établit à Québec.
Père de la lignée Peuvret/Nau d'Amérique.
Épouse Marie-Catherine Nau à Québec en 1659 ; de cette union sont issus Denis Peuvret, Alexandre Peuvret (marié à Geneviève Bouteville) et Marie-Catherine Peuvret (mariée à Ignace Juchereau).
Secrétaire du gouverneur Jean de Lauzon (1653).
Greffier de la sénéchaussée de Québec (1677-1659).
Procureur fiscal de la Compagnie des Indes occidentales (1666).
Receveur du Domaine du roi (vers 1670).
Greffier du Conseil souverain de la Nouvelle-France (1663-1664, 1666-1675 et 1676-1697) ; l'un des premiers à occuper cette fonction.
Démis par le gouverneur de Mézy en 1664, il est renommé en 1666 par le gouverneur de Tracy.
Le 12 mars 1661, on lui concède l'arrière-fief de Mesnu, sur l'île d'Orléans.
Au décès de son épouse, la veuve de Jean de Lauzon, survenu en 1675, il hérite de la seigneurie de Gaudarville (49).
Décès en 1697 à Québec.
En 1729, il avait 24 descendants.

  • Distinctions -


Le nom du canton de Peuvret proclamé en 1908 et situé sur le bord du golfe du Saint-Laurent dans la région de Duplessis (Côte-Nord) honore sa mémoire.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Marie-Catherine Peuvret - Veuve et seigneuresse en Nouvelle-France, 1667-1739 (Benoît Grenier, Éditions du Septentrion, 2005).

Outils personels