Morrice (James Wilson)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Artiste (peintre) et homme de loi (avocat) né en 1865 à Montréal.

Études au Osgoode Hall de la University of Toronto et à l'Académie Julian de Paris (France).
En 1890, il s'établit en France où il passera le reste de sa vie.
Il fut un chef de file du mouvement postimpressionnisme au Canada
Ami des peintres Clarence Gagnon et Horatio Walker.
Décès en 1924 à Tunis (Tunisie).

  • Oeuvres -


Certains de ses tableaux sont conservés au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa, au Musée national des beaux-arts de Québec, au Musée des beaux-arts de Montréal-MBAM et dans les musées canadiens de Fredericton, Toronto, Hamilton et Winnipeg, ainsi que dans les musées de Lyon (France) de Paris (France) de Londres (Angleterre) de Moscou, Russie, et de Philadelphie, États-Unis.
Son oeuvre la plus célèbre, La Traverse de Lévis (1909), appartient au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa.
Le 9 décembre 2015, Le Devoir rapporte que 50 tableaux de Morrice d'une valeur de 20 millions $, dont Canal à Venise (entre 1898 et 1900) et Le marché des fruits (1911) ont été donnés par la Fondation A. K' Prakash au Musée des beaux-arts du Canada qui possédait déjà la plus importante collection des oeuvres de Morrice.

  • Distinctions -


Premier peintre impressionniste canadien.
Membre de l'Académie royale des arts du Canada (1913).
Le nom de la rue James-Morrice de Montréal honore sa mémoire.

Outils personels