Lalonde (Mario)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 24 juillet 2016, le cadavre de Marielle Portelance, 30 ans, native de Hawkesbury, Ontario, est découvert dans un secteur isolé de Grenville-sur-la-Rouge près du chemin Scotch et du lac Cook ; le cadavre était enveloppé dans ce qui semblait être un sac ou un tapis de couleur bleue. Madame Portelance avait dénoncé une trafiquante de drogues. Au cours d'une nuit, Marie-Josée Castilloux et Mario Lalonde ont repéré madame Portelance qui marchait seule dans la rue. Le couple a convaincu Madame Portelance de monter dans leur automobile, puis, ils l'ont emmenée dans un endroit reculé appelé «Le Pit de Sable» où ils l'ont forcée à se déshabiller avant de l'injurier et de la battre, puis ils l'ont emmenée à la résidence de Lalonde où elle a été battue et asphyxiée, puis ils ont transporté le cadavre là où il a été trouvé le 29 juillet 2016. Marie-Josée Castilloux, 39 ans, et Mario Lalonde, 32 ans, sont arrêtés le 19 juillet 2016 et accusés du meurtre prémédité de madame Portelance. Mario Lalonde reconnaît être coupable du meurtre non prémédité de Madame Portelance. Le 26 septembre 2018, Mario Lalonde est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 15 ans de sa peine derrière les barreaux. Le même jour, Marie-Josée Castilloux reconnaît sa culpabilité à l'accusation de meurtre non prémédité. et elle est condamnée à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 15 ans de sa peine derrière les barreaux.
Outils personels