Hells-Angels (organisation criminelle)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Groupe de motards criminels oeuvrant dans le trafic de drogues.

1948 Fondation du gang des Red Devils à Hamilton, Ontario.
Le 17 mars 1948, des membres d'une escadrille de B-17 de l'Aviation des États-Unis incapables de se réadapter à la vie civile après la Deuxième Guerre mondiale - 1939-1945 fondent les Hells Angels aux États-Unis. Ces vétérans utilisent leurs indemnités de licenciement pour acheter des motocyclettes et s'amuser dans des tavernes.
Conditions pour devenir membre, on doit d'abord
devenir un proche ou sympathisant,
répondre aux exigences de l'organisation et
y être promu successivement hangaround, striker, puis membre des Rockers ; un Rocker ambitieux peut alors devenir hangaround du chapitre des Nomads à Montréal, être promu prospect, puis membre du chapitre des Nomads des Hells-Angels à Montréal) ; chaque catégorie est soumise à la catégorie supérieure ; dans les parties, les hangarounds servent à la table des strikers ou des prospects, ils voient à leur sécurité physique, à la garde des véhicules et des lieux, ils font la garde des locaux.
En entrant dans l'organisation, l'aspirant doit fournir les coordonnées détaillées (noms, adresses, numéros d'assurance sociale, de permis de conduire, d'assurance-maladie) de sa conjointe, de ses père et mère et de ses enfants.
En mars 1966, Donald Chambers fonde le gang des Bandidos.
Le 5 décembre 1977, le gang des Popeye's de Sorel (Montréal), qui comprend Laurent «L'Anglais» Viau, Jean-Pierre «Matt le Crosseur» Mathieu et Jean-Guy «Brutus» Geoffrion, devient le premier chapitre canadien des Hells-Angels ; ils établissent leur quartier général à Sorel.
En 1979, Fondation du Chapitre North (Laval) du gang des Hells Angels.
1983, Les Hells Angels fondent 4 chapitre en Colombie-Britannique.
Le 8 septembre 1983, Yves Buteau dit le Boss, fondateur du chapitre mère des Hells Angels au Canada est assassiné en sortant d'un bar à Longueui par un apprenti des Outlaws, les rivaux des Hells Angels.
1984, une fusillade entre le gang des Bandidos et le gang des Comancheros fait 7 morts et 28 blessés à Milperra, près de Sydney en Australie.
Le 5 décembre 1984, Fondation du chapitre de Sherbrooke du gang des Hells Angels.
1985
Le 24 mars 1985) Plusieurs membres du chapitre de Laval sont invités à un party au repaire du ganng à Lennoxville. C'était une ambuscade au cours de laquelle 5 Hells angels ont été tués. Les cadavres criblés de balles de 5 membres du défunt Chapitre North du gang des Hells Angels sont mis dans des sacs de couchage lestés de béton et jetés dans le fleuve Saint-Laurent au bout du quai de Saint-Ignace-de-Loyola, en face de Sorel ; Les 5 membres avaient été convoqués au repaire du gang à Lennoxville parce que leurs actions affectaient les relations avec d'autres groupes dont le West End Gang dont les membres alimentaient les Hells en cocaïne. Jacques Pelletier était l'un des quatre assassins qui furent arrêtés, puis condamnés à la prison à perpétuité. Pelletier a été libéré sous conditions en 2013, mais il est retourné en prison en octobre 2017 lorsque la police a aperçu sa motocyclette à l'extérieur d'un bar de danseuses nues fréquenté par des criminels notoires enfreignant ainsi l'une des conditions de sa libération : ne pas se trouver en présence de criminels notoires. En novembre 2018, il est renvoyé au pénitencier après son arrestation le 18 octobre 2018 au cours d'un incident de rage au volant au cours duquel il s'était battu avec un autre conducteur d'automobile ; cet incident a été considéré comme mineur par le juge qui imposa tout de même une amende de 1 000 $ à la suite de son plaidoyer de culpabilité; Le 6 février 2019, Pelletier a dû se présenter devant la commission des libérations conditionnelles pour avoir enfreint l'une des conditions de sa libération conditionnelle : ne pas troubler la paix.
1986 Fondation du Chapitre de Montréal du gang des Hells Angels par des motards dont Lionel Deschamps.
1988
Le 26 mai 1988, fondation du chapitre de Québec du gang des Hells Angels.
Au milieu des années 1990 au cours d'une période de 3 ans, la Grande guerre Nordique des motards entre les Bandidos et les Hells Angels fait 12 morts et une centaine de blessés en Scandinavie.
1991
Le 24 juin 1991, fondation du chapitre de Trois-Rivières du gang des Hells Angels.
1992
(Juin 1992) Le repaire de Lennoxville accueille des Hells Angels de partout sur la planète lors de leur World Run.
1994
En 1994,Sophie Perron, une danseuse occasionnelle est décédée par intoxication au monoxide de carbonne dans la chambre numéro 1 du bar de danseuses nues appelé Nid Condor situé sur la route 112 à Granby et incendié par Stéphane Maheu présumément sur commande du chapitre de Sherbrooke du gang des Hells Angels parce que son propriétaire n'acceptait pas que les Hells y vendent des stupéfiants ; Marie-Claude Tremblay, qui dormait dans la chambre numéro 2, a subi le même sort. Stéphane Maheu, qui gérait le marché granbyen des stupéfiants chez les Hells Angels a plaidé coupable à l'accusation de complot pour meurtre et a été condamné à 18 ans de prison. (selon la déclaration de Sylvain Boulanger faite en 2007 aux enquêteurs du projet SharQc)
Le 13 juillet 1994, Pierre Daoust, membre du gang des Death Riders, un club école du gang des Hells Angels, est assassiné à Rivière-des-Prairies. Il est la première victime de la guerre des motards.
En 1995, Maurice «Mom» Boucher fonde la section élite Nomads du Gang des Hells Angels.
Le 9 août 1995, à 12 h 40, une bombe télécommandée, posée par un membre des Hells-Angels dans une automobile Jeep stationnée dans la rue Adam à Montréal, en tue le propriétaire, Marc Dubé, un trafiquant de drogues associé aux Hells-Angels qui faisait affaires également avec d'autres fournisseurs ; les débris projetés par l'explosion blessent mortellement Daniel Desrochers, un garçon de 11 ans, qui jouait de l'autre côté de la rue avec un copain ; la bombe était destinée à tuer Normand «Bull» Tremblay, un trafiquant de drogues relié aux Rock-Machine, mais elle avait été placée par erreur dans l'automobile de Dubé, un ami de Tremblay, dont l'automobile était identique à celle de ce dernier ; le jeune Daniel Desrochers décède à l'hôpital après avoir été 4 jours dans le coma.
1997
Le 1er mars 1997, Fondation de la section South du gang sur la Rive-Sud de Montréal.
Le 26 juin 1997, l'agente correctionnelle Diane Lavigne est tuée par balles lorsquelle sortait de la prison de Bordeaux et qu'elle rentrait chez-elle après son quart de travail .
Le 8 septembre 1997, l'agent correctionnel Pierre Rondeau est assassiné près de la prison de Rivière-des-Prairies.
Le 5 décembre 1997, Stéphane «Godasse» Gagné, un membre du gang des Rockers, est arrêté et devient délateur après avoir avoué avoir participé aux meurtres des gardiens de prison Diane Lavigne et Pierre Rondeau
2000
En juin 2000, lors de l'Opération Amalgame de la Sûreté du Québec-SQ, le chapitre de Trois-Rivières du gang des Hells Angels est démantelé.
Le 13 septembre 2000, Michel Auger, le journaliste du Journal de Montréal, survit à une tentative de meurtre dans le parking du Journal de Montréal ; il a été atteint par cinq projectiles d'arme à feu.
Le 27 avril 2000, André «Dédé» Desjardins, 69 ans, ancien directeur général du local 144 de l'Association internationale des plombiers et tuyauteurs d'Amérique et ancien vice-président de la Fédération des travailleurs du Québec, est assassiné dans le stationnement du restaurant où il venait de déjeuner ; il avait eu, la veille, un tête-à-tête avec Maurice «Mom» Boucher, le chef du chapitre des Nomads du gang des Hells-Angels.
À la fin de l'an 2000, le gang des Hells-Angels comptaient près de 2 000 membres répartis dans 150 chapitres sur 4 continents.
2001
En 2001, Les Hells Angels de l'Ontario dirigés par Paul «Sasquatch» Porter deviennent le chapitre des Hells Angels de l'Ontario basé à Ottawa.
Le 26 mars 2001, Lors de l'Opération Printemps 2001 par la Sûreté du Québec, 130 arrestations sont effectuées, ce qui mènera ensuite à la fermeture de la Section élite des Nomads formée en 1995 par Maurice «Mom» Boucher.
2002
Le 5 mai 2002, Au terme d'un second procès, Maurice «Mom» Boucher est reconnu coupable d'avoir commandé les meurtres des agents correctionnels Diane Lavigne et Pierre Rondeau.
2006
En avril 2006 les autorités découvrent 8 cadavres de membres des Bandidos dans le champs d'un cultivateur près de Toronto ; les Bandidos abandonnent le Canada.
En 2008, les Hells-Angels du Québec fondent un chapitre en République dominicaine en intégrant le club local de motards Los Barracos sous le nom de Dominican Hells-Angels Chapter qui sera l'objet d'une cérémonie de «patch over» le 21 février 2009.
2009
En 2009, on trouve des clubs de motards plus ou moins près des Hells-Angels en Colombie-Britannique (Surrey, Ashcroft, Fort St. John, Campbell River, 100 Mile House) sous les noms de Devil's Army, Renegades, Lost Souls, Throttle Lockers, Veterans' Motorcycle Club.
Le 15 avril 2009 : voir Projet SharQc. La Cour supérieure du Québec ordonne la confiscation de tous les repaires du gang comme biens infractionnels. Seul le bunker de Lennoxville est l'objet d'une contestation judiciaire par le gang. Le gang est débouté en Cour supérieure, puis en cour d'appel, puis, le 23 avril 2020, la Cour suprême du Canada refuse d'entendre la contestation de la saisie de leur bunker par le chapitre de Lennoxville ; la propriété passe alors au Procureur général du Québec.
2010
En 2010, les Vagos, également connus sous le nom de Green Nation ou Green Machine, en guerre contre les Hells Angels en Californie, intègrent dans leurs rangs 9 membres des Rock Machine de Toronto, y compris «Dog» Brown, le président des Rock Machine pour tout le Canada ; c'est ainsi que les Rock Machines deviennent le premier chapitre des Vagos au Canada.
2011
Le 31 mai 2011, Salvatore Cazzetta bénéficie de l'arrêt des procédures dans les causes résultant de l'Opération SharQc
2012
En 2012, le Vagos Motorcycle Club le club qui se développe le plus rapidement aux États-Unis fonde un chapitre à Peterborough, Ontario.

2013
En 2013 Paul «Sasquatch Porter, l'un des membres fondateurs du gang des Rock Machine devenu membre des Hells Angels demande la permission de quitter honorablement les Hells Angels ; Porter avait dirigé les Rock Machine au cours de la guerre avec les Hells Angels qui avait fait au moins 150 morts.
Le 26 août 2013, The Gazette rapporte que Leonard Banga, un homme d'affaires de Saskatoon, président de la compagnie Xtreme Mining and Demolition a réussi à se débarrasser des Hells Angels ; l'un d'eux, qui travaillait pour Xtreme Mining & Demolition a été pris à dormir pendant les heures de travail sur un chantier de l'Agrium Potash Mine ; il s'agissait d'un membre senior du gang des Hells Angels ; quand un employé d'Agrium l'a trouvé endormi sur le chantier pendant les heures de travail, le Hells Angel lui intima l'ordre de ne pas rapporter l'incident à la direction d'Agrium sous peine d'être battu s'il le faisait ; l'employé d'Agrium raconta l'incident et la menace à son employeur, Leonard Banga, qui congédia le Hells Angel fautif ; au jour de l'an suivant, au bord de la route, Leonard Banga rencontra le Hells Angel congédié ; ce dernier demanda de retrouver son emploi, ce que Banga refusa malgré que le Hells Angel l'avertissait que le gang allait l'avoir ; le Hells Angel lui donna un coup de poing au visage et le contremaître se défendit et réussit à maîtriser le Hells Angel ; Banga décida alors de faire signer un document par ses nouveaux employés dans lequel ces derniers affirmaient qu'ils n'avaient pas de liens avec les Hells Angels ni d'autres clubs de même nature ; d'autres employés, enhardis par le geste de Banga, révélèrent qu'ils avaient été victimes de menace de mort de la part d'autres Hells Angels sur le chantier ; en janvier 2013, Banga demanda qu'une enquête par le ministère des relations de travail et de la sécurité des milieux de travail soit conduite sur le harcèlement et la sécurité sur son chantier ; l'objet de la plainte a été confirmé par le ministère ; l'avocat des Hells de Saskatoon déclara que ses clients étaient de bons travailleurs et des citoyens obéissant aux lois et que la politique d'embauche de la compagnie était injuste à leur endroit.
(source : The Gazette, 27 août 2013, page A8)
2014
En septembre 2014, au cours d'entrevues pour l'émission J.E. et autres médias, Jean-François Émard, le chef des Rock Machines, annonce le retour de son gang aux affaires.
Le 8 novembre 2014, les Red Devils, jusque-là affiliés aux Hells Angels s'associent avec le Bacchus Motorcycle Club qui devient alors le plus important gang du Canada avec 9 chapitres et 100 membres.
Le Bacchus Motorcyclub Club est dès lors vu comme un rival par le gang des Hells Angels.
Les Hells Angels fondent leur propre Red Devils gang dont les insignes sont aperçus à Ottawa en 2014.
2015
2015 le quotidien La Presse publie des règlements du club école Devils Ghosts :


 Règles d'or des Hells-Angels




1. Les membres doivent posséder une moto Harley-Davidson.
2. Aucun Noir ne peut être membre.
3. Il est strictement défendu d'être en contact avec de l'héroïne ou d'en consommer.
4. Il est strictement défendu d'utiliser des seringues.
5. Pas de burns ou autres pratiques susceptibles d'entacher la réputation du club.
6. Pas de viol.
7. Le vote unanime des membres du chapitre est requis pour devenir un ami du gang, passer du rang d'ami à celui d' official hangaround, puis pour passer de official hangaround à prospect et de prospect à membre.
8. Un vote provincial est suffisant pour créer un nouveau chapitre ou un chapitre prospect (éventuel). La création d'un nouveau chapitre ou d'un chapitre éventuel dans une nouvelle province doit être entériné par un vote national.
9. Tout nouveau membre ou nouveau chapitre est sujet à une période probatoire d'un an et il doit attendre 5 ans avant de pouvoir arborer au dos le tatouage des ailes entières des Hells Angels
10. Une division de chapitre doit être approuvée par tous les chapitres ou, en cas d'impasse, par une majorité de 66% des voix.
11. Toute modification des règles canadiennes doit être approuvée par tous les chapitres ou, en cas d'impasse, par une majorité de 66% des voix.
12. Les chapitres sont tenus de faire une sortie sur la route.
13. Un membre qui a des problèmes d'alcool ou de drogue sera mis en quarantaine.
14. Un membre ne peut avoir qu'un seul jeu de patches.
15. Il faut six membres (dans la rue) pour créer un chapitre ou un chapitre éventuel.
16. Les membres peuvent être 30 jours sans moto en état de marche après une sortie sur la route pendant la saison de moto.
17. Il n'y aura ni coup de feu ni feu d'artifice lors des réunions du club.
18. Un membre peut se faire tatouer son back patch après cinq ans.
19. Un membre a droit à un tatouage des Hells-Angels après un an.
20. Un membre qui quitte dans l'honneur doit faire tatouer la date de son départ sur le côté gauche de son tatouage des ailes des Hells-Angels.
21. Un membre qui quitte dans le déshonneur ou qui est expulsé doit faire enlever ou couvrir son tatouage des Hells-Angels.
22. Le membre ou prospect qui prend sa retraite ou qui démissionne doit retourner à son chapitre d'origine s'il veut changer de chapitre. Ce transfert doit être approuvé par les deux chapitres. Un prospect doit devenir membre de son chapitre d'origine avant de pouvoir changer de chapitre.


2015
Le 19 mai 2015, le gang compte 2 500 membres répartis dans plus de 26 pays où ils sont impliqué dans la production, le transport et la distribution de drogues. (La Presse, 19 mai 2015, page A16)
Le 19 mai 2015, une fusillade éclate à Waco, Texas, entre les Cossacks (soutenus par les Hells Angels) et les Bandidos pour le contrôle du trafic de droques au Texas : 30 personnes s'échangent les coups de feu : 9 personnes sont tuées et 18 blessées au cour de la fusillade. Le gang des Bandidos est considéré comme le deuxième plus importants gang dans le monde.
Au printemps 2015, le Satudarah Motorcycle Club un gang de motards dont le chef-lieu est aux Pays-Bas, ouvre un chapitre à Toronto ; ce gang a été fondé au cours des années 1990 aux Pays-Bas et est en conflit ouvert avec les Hells Angels en Europe.
Au cours de l'été 2015, le Rebels Motorcycle Club, le club le plus important d'Australie avec chapitres en Europe et aux États-Unis fonde des chapitres à Stratford, Ontario, à Vancouver, Colombie Britannique et à Edmonton, Alberta.
Le 6 juin 2015, The Gazette rapporte qu'il y a 31 clubs (environ 400 membres) de Hells Angels actifs au Canada.
Le 18 juin 2015, Trois membres du gang des Hells Angels dont deux du chapitre de Westridge, Alberta, et un du chapitre des Nomads de Red Deer, Alberta, blessent gravement un citoyen grec âgé de 41 ans et sont arrêtés par les policiers grecs qui les accusent de tentative de meurtre accusations qui pourraient devenir accusations de meurtre si la victime décède.
Le 7 mai 2015, Les Hells Angels de Trois-Rivières, Jean-François Bergeron, Marc-André Hotte, Bernard Plourde, Steve Rainville et Gilles Robidoux plaident coupable à l'accusation de complot pour meurtre et, le 17 juin 2015, ces cinq motards sont condamnés chacun à une peine de 12.5 ans de prison ; les événements reprochés se sont produits au cours de la Guerre des motards (1994-2002) ; vu la durée de leur détention préventive, il ne leur restait qu'une journée de prison à purger à la fin de laquelle, ils ont été libérés.
Le 18 septembre 2015, Marco Claudio Campellone, 24 ans, est abattu près de sa résidence de l'arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles à Montréal.
Le 9 octobre 2015, Le juge James Brunton ordonne l'arrêt des procédures dans les cas de Claude Berger, Yvon Tanguay, Francis Vachon, Sylvain Vachon et Michel Vallières accusés de complot pour meurtres et de meurtres ; le juge déclare que la Couronne a manqué à son obligation constitutionnelle de divulguer la preuve à la défense ; le juge Brunton tient des propos très durs à l'endroit de la poursuite et des policiers, leur reprochant de ne pas avoir expliqué les démarches pour obtenir cette preuve après cinq ans et de l'avoir détruite ; le juge déclare que «la Cour n'a aucune hésitation à conclure qu'elle est devant un grave abus de procédure. Cet abus va au-delà de la négligence ou même des actions vexatoires. Il constitue une attaque sur les principes fondamentaux d'équité dont doit bénéficier toute poursuite criminelle.» La couronne avait été avertie à 5 reprises de déposer cette preuve ; ses réticences, son obstination et son improvisation sont devenues de la mauvaise foi ; ce qui fait que les accusés ont déjà passé presque 6 ans en détention sans procès ce qui équivaut à presque 12 ans de prison lorsqu'ils sont libérés par le juge Brunton ; la raison invoquée par la Couronne : la divulgation risquait de compliquer sinon de torpiller la cause de la Couronne puisque la défense aurait pu attaquer la crédibilité du témoin. (La Presse, 10 octobre 2015, page A18)
Le 11 novembre 2015, La Presse rapporte que 34 individus qui ont plaidé coupable en 2012 et 2013 et qui sont en attente de leur sentence dans le projet SharQc, demandent la permission de retirer leur plaidoyer de culpabilité afin d'obtenir le même traitement que vient d'accorder le juge Brunton à Claude Berger, Yvon Tanguay, Francis Vachon, Sylvain Vachon et Michel Vallières.(La Presse, 11 novembre 2015, page A6).
Le 12 novembre 2015, Le Journal de Montréal rapporte que la Direction des poursuites criminelles et pénales-DPCP veut saisir le repaire des Hells Angels de la rue Wellington à Sherbrooke ; les repaires de Sorel, Longueuil, Lévis et Trois-Rivières avaient déjà été saisis au cours de 2014-2015.
Le 19 novembre 2015, lors d'une rafle majeure, la police arrête les têtes présumées de la mafia, des Hells Angels et de gangs de rue ; parmi les personnes arrêtées, on trouve : Leonardo Rizzuto, Stefano Sollecito, Maurice «Mom» Boucher, Salvatore Cazzetta, Dany Cadet-Sprinces et Gergory Wooley.
Le 19 novembre 2015, lors du projet appelé Magot et Mastiff, l'Unité régionale mixte de Montréal arrête ou obtient des mandats d'arrestation contre 48 personnes. dont Leonardo Rizzuto et Stefano Sollecito qui comparaîtront sous des accusations de gangstérisme, trafic de drogues et incitation à une personne de commettre un crime ; Jease McCarthy, 39 ans de Montréal et Patrick Williams, 41 ans de Mascouche sont aussi objets de mandats d'arrestation..
Le 2 décembre 2015, Le Journal de Montréal rapporte que Me Benoît Cliche aurait été radié du Barreau pour 2 mois et condamné à 5 000 $ d'amende. Le Conseil de discipline du Barreau le sermonne pour avoir «manqué de diligence envers sa cliente, participer à la confection d'une procédure contenant une fausse allégation et un faux serment, être disposé à induire le tribunal en erreur.... attitude qui minent sévèrement la confiance du public à l'égard des avocats.» cette semonce est datée du 8 octobre 2015.
Le 10 décembre 2015, un café et un restaurant de la rue Jean-Talon sont les cibles de bombes incendiaires ces établissements seraient liés à la mafia.
Le 19 décembre 2015, Le Journal de Montréal rapporte que les 34 Hells Angels qui ont demandé de retirer leur plaidoyer de culpabilité devront attendre en prison jusqu'à ce que la Cour d'appel puisse entendre leur demande en 2016.
2016
Le 6 février 2016, Le Journal de Montréal rapporte que Normand «Casper» Ouimet et un groupe d'anciens membres des Hells angels seraient sur le point de ressusciter le chapitre de Trois-Rivières du Gang des Hells Angels. Le chapitre était gelé depuis la rafle du projet SharQc du 15 avril 2009. N.B. Un chapitre gelé est un chapitre qui ne compte pas au moins six membres en liberté.
Le 10 février 2016, La Presse rapporte que le chapitre de Sherbrooke des Hells Angels doit 40 000 $ à la ville en taxes impayées pour son repaire au 1575 de la rue Wellington Sud. Le directeur des poursuites criminelles et pénales-DPCP a présenté une requête de confiscation de ce repaire. La Cour supérieure souhaite attendre la décision de la Cour d'appel relativement au sort réservé à 15 membres des Hells Angels qui ont présenté des requêtes en retrait de plaidoyer de culpabilité enregistré dans le dossier SharQc. La direction des poursuites criminelles et pénales soutient que le bâtiment est un bien infractionnel puisqu'au fil des années, des crimes y ont été commis aux profits de l'organisation.
Le 1er mars 2016, Lorenzo Giordano, 52 ans, qui est un candidat possible à la direction de la mafia de Montréal est assassiné par balles alors qu'il est assis dans une automobile dans un parking de Laval.
Le 21 mars 2016, un homme, qui serait Yannick Larose, 42 ans, est assassiné par balles dans un parking de Terrebonne ; Larose aurait des liens avec les Hells Angels.
Le 28 mars 2016, Un homme, qui pourrait être Nino De Bartolomeis, 44 ans, est assassiné dans une résidence du quartier Rivière-des-Prairies à Montréal ; l'incident serait imputable au crime organisé.
Le 14 avril 2016, Le Journal de Montréal révèle que Michel Lajoie-Smith, un membre du chapitre South du gang des les Hells Angels québécois aurait agi comme parrain d'un nouveau club de Hells Angels en Équateur (Ecuador) alors que des Hells Angels du chaptre de Trois-Rivières prenaient d'assaut la République Dominicaine en encadrant le petit club des Los Baracos située à Cabarete.
Le 18 avril 2016, The Gazette révèle que Philippe Boudreault, 41 ans, ancien boxeur professionnel originaire de Sudbury, Ontario, et vice-président du chapitre des Nomads du gang des Hells Angels de l'Ontario, a été la cible d'une tentative de meurtre alors qu'il circulait à moto en compagnie de son amie de coeur assises derrière lui sur la moto, à Lachute ; à cette occasion, Boudreault a été blessé au dos et à un poumon et a été transporté à l'hôpital ; sa vie n'était cependant pas en danger.
Le 2 mai 2016, Le Journal de Montréal rapporte que Jean-François Émard, 39 ans, le chef des Rock Machines a été arrêté à Casselman, Ontario ; il a comparu au palais de justice de L'Orignal, Ontario sous des accusations de possession d'armes à feu prohibées, obstruction à un agent de paix et non-respect de conditions.
Le 23 juin 2016, de nombreux membres du gang des Hells Angels se réunissent à Saint-Robert (près de Sorel-Tracy) pour célébrer le 25e anniversaire de fondation du chapitre de Trois-Rivières, le plus important chapitre du gang au Québec.
Le 20 juillet 2016, André dit Frisé Sauvageau, l'un des membres influents du gang des Hells Angels est arrêté dans un restaurant de Longueuil comme partie du projet Magot Mastiff de la Sûreté du Québec-SQ ; Sauvageau est accusé de Gangstérisme, trafic de stupéfiants et d'avoir chargé une personne de commettre un crime.
Le 23 juillet 2016, Le gang compte 44 membres au Québec dans 3 chapitres actifs (Trois-Rivières (11 membres), Montréal (21 membres)et South (12 membres) et 5 club-école.
Le 11 août 2016, le club se réunit dans un commerce de Longueuil à la mémoire du Hells Kenny Bédard, tué dans un accident de motocyclette au Nouveau-Brunswick le 29 juillet 2016.
Le 31 août 2016, la Cour d'appel du Québec réduit les sentences imposées à plusieurs membres du gang.
Le 21 septembre 2016, Le Journal de Montréal rapporte que Salvatore Cazzetta, qui est détenu depuis juin 2009, est libéré sans procès 89 mois après son arrestation.
Le 27 octobre 2016, Le Journal de Montréal rapporte que les Hells Angels se sont installés dans un nouveau bunker à Sainte-Anne-de-Madawaska au Nouveau-Brunswick dans un ancien bâtiment de ferme identifié au club Moto-neige Trois Étoiles près de la frontière du Québec ; c'est à l'initiative d'Emery «Pete» Martin, le seul Hell's Angels du Nouveau-Brunswuck, que l'on doit l'installation des Hells à Dainte-=Anne-de-Madawaska. Pete Martin est considéré comme le seul membre acadien des Hells Angels.
Le 22 novembre 2016, Sébastien Comtois, 36 ans, le chef des Devils Ghosts de la Rive-Sud est arrêté à son domicile de Saint-Amable par l'escouade régionale mixte-ÉRM de lutte au crime organisé de la Montérégie ; le gang était soupçonné de vendre de la méthamphétamine, de la cocaïne et du cannabis. Sept personnes, dont une femme de 52 ans, ont été aussi arrêtées dans des résidences de Longueuil, Saint-Bruno et Sainte-Julie. Les Devils Ghosts, le club fondé en 2012 avec la bénédiction de Salvatore Cazzetta*alors chef présumé des Hells Angels, sont considérés comme étant le principal club-école du gang des Hells Angels au Québec ; ils comptent une cinquantaine de membres et sont présents dans plusieurs régions. (Le Journal de Montréal, 23 novembre 2016)
(15 janvier 2017) Incendie de plusieurs véhicules dans un garage de Marco Pizzi.
(21 janvier 2017) Tentative d'incendie à la boulangerie Motta, sur l'avenue Mozart à Montréal.
(Vers la fin d'avril 2017)
(25 avril 2017) 1) Incendie au complexe funéraire Loreto, propriété des familles Rizzuto-Renda dans l'arrondissement de Saint-Léonard ; 2) Incendie dans une pizzeria de la rue Sherbrooke Ouest à Westmount ; 3) incendie d'une automobile garée à l'angle des rues Acres et Hazelnut à Dollard-des-Ormeaux ; 4) Incendie d'un véhicule garé sur la rue Centrale dans l'arrondissement de LaSalle ; 5) incendie d'une crèmerie sur le boulevard Saint-Laurent à la limite des secteurs de la Petite Italie et de Rosemont.
(27 avril 2017) 6) Incendie d'une voiture sur la 13e Avenue dans le quartier Saint-Michel ; 7) Incendie dans un commerce d'alimentation du secteur Bordeaux-Cartierville. 8) Incendie dans un véhicule sur la 13e Avenue dans le quartier Saint-Michel.
(31 mai 2017) plus de 200 policiers de la Sûreté du Québec-SQ arrêtent 36 personnes dont Sylvain Berthiaume, 46 ans, Jean-Claude Binet, 39 ans,, Kiven Ricard, 35 ans et Stéphane Denis, 41 ans, liées aux Hells Angels dans les secteurs de Trois-Rivières, Shawinigan et Maskinongé et dans la Municipalité régionale de comté-MRC de Portneuf sont accusées de gangsterisme, de complot pour trafic et de trafic de stupéfiants, de recyclage des produits de la criminalité ; Les Hells de ces endroits sont dirigés par Paul (dit Ti-Paul) Magnan qui était visé par l'opération SharQc du 6 octobre 2001 ; Magnan agirait sous les ordres de Normand «Casper» Ouimet. La Cour supérieure du Québec ordonne la confiscation de tous les repaires du gang comme biens infractionnels. Seul le bunker de Lennoxville est l'objet d'une contestation judiciaire par le gang. Le gang est débouté en Cour supérieure, puis en cour d'appel, puis, le 23 avril 2020, la Cour suprême du Canada refuse d'entendre la contestation de la saisie de son bunker par le chapitre de Lennoxville. La juge Carol Cohen a conclu que les Hells ont utilisé cette «forteresse» presqu'imprenable» pour faciliter leurs activités criminelles et pour y comploter des attentats durant la guerre meurtrière contre les Rock Machine au cours des années 1990.
2018
En avril 2018, le Hells Angel Daniel-André Giroux, 48 ans, mesurant 76 pouces est appréhendé en République Dominicaine après une poursuite de 10 mois ; il avait réussi à échapper à la rafle de la policela Sûreté du Québec-SQ allègue qu'il était un membre du gang des Hellas angels doit demeurer en détention au moins jusqu'au milieu du mois de mars alors qu'il répondra aux accusations
(5 mai 2018) Environ 300 Hells Angels tiennent leur première randonnée de l'année à l'Auberge de Mont-Carmel un bar fréquenté par certains de leurs sympathisants à Notre-Dame-du-Mont-Carmel, en Mauricie ; la Sûreté du Québec y a vu des membres des Death Messengers de Shawinigan, des Delmos Crew de Trois-Rivières, des Devils Ghosts, des Dark Souls, des Iron Dogs, des Thunder Ryder, des Destroyers de Lanaudière, des Diablos et des Jester. La SQ a vérifié les permis de conduire et l'immatriculation de tous les motards, de même que les systèmes d'échappement de leurs engins.
(26 juin 2018) Les hells Angels Kenny Maheu, 28 ans, et Denis Desputeaux, 24 ans, tous deux de Roxton Falls sont arrêtés en République dominicaine, puis ramenés à Toronto, puis à Montréal ; Maheu était recherché pourcomplot de trafic de cocaïne alors que Maheu était recherché pour complot et trafic de cocaïne.
(26 juin 2018 vers 16 h) Steve «The Jew» Ovadia, un associé de longue date d'Andrew Scoppa, qui venait d'être libéré de toute accusation dans un dossier où il était soupçonné d'avoir transigé des quantités importantes de cocaïne, est abattu dans le stationnement de plusieurs commerce sur le boulevard Samson à Laval ; Scoppa était en froid avec Stefano Sollecito.
(6 septembre 2018) Des documents sont volés dans les domiciles de deux procureures du Bureau de grande criminalité à Montréal ; les autorités attribuent ces vols aux Hells Angels et croient que le gang des est à la chasse aux taupes policières ; les voleurs sursient rspéré mettre la main sur des documents concernant un criminel ayant collaborer avec les policiers pour infiltrer le réseau et piéger les suspects.
(3 octobre 2018) Clermond Carrier, 56 ans, et Steven Collard, 41 ans, deux membres des Hells sèment la panique dans un bar de Shawinigan où ils blessent un homme et une femme ; arrêté par la police, Clermont Carrier est accusé de menaces, de voies de fait, et de voies de fait causant des lésions ; une femme de 46 ans est arrêtée puis relâchée.Shaine Drolet, 22 ans, est arrêté et accusé de voies de fait causant des lésions ; Steven Collard de Saint-Germain-de-Grantham est toujours en fuite.
(15 novembre 2018) À la suite de nombreux décès causés par des overdoses de stupéfiants (fentanyl), la police exécute 12 perquisitions à Montréal, à Montréal-Est, et à Laval chez le gang des Minautaures-West Montreal, un club école des Hells Angels, sur le boulevard Henri-Bourassa Est de Montréal-Est, formé en 2017, arrête 14 personnes, saisit 50 livres (22,68 kg) de marijuana, 11 kg de cocaïne, 75 grammes d'héroïne, environ 600 000 pilules d'emphétamine, 122 460 $ en argent comptant et une carabine d'assaut AK-47 (The Gazette, 16 novembre 2018, page A8).
Le 3 décembre 2018, Jean-Richard Larivière, 50 ans, un membre des Hells Anfgels est amené à l'hôpital après qu'il eût reçu une décharge d'un fusil Taser ; il avait foncé vers les policiers ; il est accusé de voies de fait sur un policier alrs qu'il était en état d'ébriété alors qu'il venait d'assister aux noces du Hells Martin Robert.
Le 9 janvier 2019, L'Escouade nationale de répression contre le crime organisé-ENRCO méne 45 perquisitions chez des Hells Angels au Québec et au Nouveau-Brunswick ; Daniel «Capoté» Beaulieu qui avait été arrêté lors de l'opération SharQc, est maintenant visé dans une vaste enquête antidrogue, de même que les jumeaux Éric et Yannick Blanchette, et Kevin Langlois ; Beaulieu réside à Saint-Jacques au Nouveau-Brunswick.
Le 24 décembre 2018, Mark Hilary Dasilma, 41 ans, un membre d'un gang de rue, et Davis Arbour, 38 ans, un proche du gang des Hells Angels, sont tués dans l'arrondissement de Saint-Léonard de Montréal ; ce double meurtre serait l'aboutissement d'un vol de drogues qui a mal tourné.

2019
Le 14 février 2019 : Opération Oursin ; Les autorités croient qu'elles ont anéanti un réseau de trafiquants de cocaïne et autres drogues ; L'escouade nationale de répression du crime organisé a appréhendé les frères jumeaux Éric et Yannick BLanchette dirigeants des Dark Souls de la Beauce et Terry Lajoie-Israël des Red Devils de Moncton.
Le 11 mars 2019, Michaël Deabaitua-Schulde dit Diaz, 32 ans, un membre du chapitre de Niagara du gang des Hells Angels de l'Ontario est abattu en face d'un centre commercial de Mississauga en Ontario.
Le 19 mars 2019, Le Journal de Montréal rapporte que le montréalais Joseph Pallotta, 38 ans, résidant de l'arrondissement Saint-Léonard de Montréal, qui était l'objet d'un mandat d'arrestation au Canada, s'est rendu à la police de Montréal pour répondre à une accusation du meurtre prémédité de Michaël Deabaitua-Schulde dit Diaz, 32 ans, un membre du chapitre de Niagara du gang des Hells Angels de l'Ontario tué le 11 mars 2019 en face d'un centre commercial de Mississauga en Ontario ; Joseph Pallotta sera amené en Ontario pour la suite des procédures. Marckens Vilme, 28 ans, de l'arrondissement de Pierrefonds (Montréal) est aussi arrêté le 15 mars 2019 en lien avec le meurtre de Michael Deabaitua Schulde dit Diaz.
Le 20 juin 2019, Le Journal de Montréal rapporte que les Hells venus de partout envahissent Montréal où ils assistent aux funérailles d'André «Frisé» Sauvageau, un vétéran du Chapitre de Montréal décédé en prison le 28 mai 2019.
Le 16 juillet 2019, Le Journal de Montréal rapporte qu'Amy Labelle, 15 ans, a été happée de plein fouet par une automobile Ford Focus appartenant à Robert Poirier ; la jeune femme souffre de fractures du tibia, de la machoire, de l'os temporal et d'une grave commotion cérébrale.
Le 3 octobre 2019, Le Journal de Montréal rapporte que pas moins de 82 membres de clubs supporteurs des Hells Angels se sont vu révoquer leur permis d'arme à feu en 2018 au motif qu'ils font activement partie d'une bande de motards hors-la-loi (Death Messengers) ; parmi ces motards on trouve au Québec Marc Baribeau qui a vu son permis révoqué par le contrôleur des armes à feu qui relève de la Sûreté du Québec-SQ.
Au cours de la nuit du 18 au 19 novembre 2019, Patrick Rafael Pierre, 31 ans, est tiré à bout portant par un ou des assaillants près de l'entrée du restaurant Semolina situé à côté d'un studio de danse sur le boulevard Parkway, à l'angle de la rue Jarry Est dans l'arrondissement d'Anjou ; la victime décède à l'hôpital ; les assassins se sont approchés en voiture de la salle de réception, ont baissé les vitres de leur automobile et ont ouvert le feu vers l'édifice, puis le véhicule a disparu en trombe ; une femme, 31 ans, et deux hommes de 25 et 32 ans ont aussi été blessés au cours de la fusillade ; la police croit à un règlement de comptes portant la signature du crime organisé.
2020
Les Hells Angels démontrent leurs forces «en allant plusieurs fois faire la fête au Beach Club de Pointe-Calumet ; la Régie de police du Lac-des-Deux-Montagnes a relevé plusieurs problématiques liées à l'établissement licencié. Entre 2016 et 2108, on y a notamment recensé une cinquantaine d'intoxication à l'alcool ou à la drogue et la présence des Hells angels à une douzaine d'occasions. Selon la loi, la Régie des Alcools, des courses et des Jeux doit refuser de délivrer un permis si elle juge que cela est contraire à l'intérêt public ou est susceptible de porter atteinte à la sécurité publique ou de nuire à la tranquilité publique. Or, la présence des motards portant leurs patchs est non seulement une forme d'intimidation utilisée par les clubs hors-la-Loi, mais cela peut entraîner un risque de violence physique puisque ceux-ci ne «tolèrent pas que quelqu'un leur tienne tête.
Le 16 février 2020, François Leblanc, 53 ans, un proche des Hells Angels est victime d'une tentative de meurtre alors qu'il marche sur la rue Victoria à Saint-Lambert (Rive-Sud de Montréal) ; Leblanc a été atteint au bas du corps par au moins un projectile d'arme à feu ; Leblanc a souvent été aperçu en compagnie d'Éric Boufard, un membre du chapitre South du gang des Hells Angels ; en 2010, selon la Régie des alcools et des Alcools et des Courses, il n'y avait aucun doute que les deux hommes étaient parmi les administrateurs du Bar Le I ; les deux hommes auraient exploité plusieurs établissements ensemble.
Le 23 avril 2020, le bunker des Hells à Lennoxville, le dernier du gang, est saisi par la Ville pour défaut de payer un compte de taxes municipales de 72 180 $. La Ville entend le détruire et vendre le vaste terrain résidentiel sur lequel il était construit et saisir le produit de la vente pour éponger la dette de taxes municipales dues par le gang.

  • Crédits -


Sons of Anarchy (documentaire télévisé, Hunter S. Thompson, 1966)
Hell's Angels-Taking Care of Business (essai, Random House, 1987, Seal Books, 2000).
Hell's Angels-Le Clan de la terreur (essai, Yves Lavigne, Les Éditions de l'Homme, 1988).
Death Dealers (essai, Yves Lavigne, HarperCollins Publisher Ltd, 1991).
Hells-Angels-Into the Abyss (essai, HarperCollins Publishers Ltd, 1996).
Hells-Angels* at War (essai, Yves Lavigne, HarperCollins Publishers Ltd, 1999).
Hell's Witness - L'Énigmatique Dany Kane - Un informateur chez les Hells (essai, Daniel Sanger, Éditions de l'Homme, 2005)
Angels of Death : Inside the Bikers' Global Crime Empire (essai, William Marsden et Julian Sher, Knopf, 2006).
The Biker Trials, Bringing Down the Hells-Angels (Paul Cherry, 2006).
Journal de Montréal (24 juin 2016, page 20 ; 2 février 2020, page 16).

Outils personels