Doré (Antoine)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Homme d'affaires (marchand) de L'Acadie né en 1811.

Patriote.
L'un des fondateurs de l'Association des Frères Chasseurs.
Réfugié aux États-Unis à la fin de 1837, il profite de l'amnistie décrétée par Durham le 28 juin 1838 pour revenir au Canada.
Capitaine d'une compagnie de Frères Chasseurs au camp de Napierville en novembre 1838 et à la Bataille d'Odelltown (9 novembre 1838).
Appréhendé le 14 novembre 1838 ; accusé de participation à l'émeute de 1838, il est acquitté par la Cour martiale le 6 février 1839, il n'est libéré que le 26 février 1839.
Décès entre le 26 février et le 22 mai 1839.
Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et de 1838.


Outils personels