Coderre (Louis)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Homme de loi (avocat) né en 1865 (1er novembre) à Saint-Ours.

Études au Séminaire de Saint-Hyacinthe, au Collège de Montréal et à l'Université Laval à Montréal-ULM.
Syndic du barreau de Montréal (1904-1910).
Candidat du Parti conservateur du Canada-PCC défait aux élections de 1908.
Député du Parti conservateur du Canada-PCC d'Hochelaga à la Chambre des communes-Cdesc (1911-1915).
Secrétaire d'État du Canada (1912), puis ministre des Mines (1913-1915) dans le cabinet de Robert Laird Borden.
Juge à la Cour supérieure du Québec-CSQ (1915-1935).
En 1924-1925, il préside une commission d'enquête sur la collusion entre les politiciens et la police de Montréal avec les tenanciers de tripots de pari et de bordels à Montréal.
Grand-père de Jacques Coderre.
Décès en 1935 (29 janvier) ; inhumé à Saint-Ours.


Outils personels