Vigneault (Gilles)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de lettres (poète), musicien (chanteur populaire, auteur-compositeur et interprète) né en 1928 (27 octobre 1928) à Natashquan.

Études au Séminaire de Rimouski et à l'Université Laval à Québec-ULQ (lettres).
Directeur fondateur (1953-1966) de la revue Émourie.
Professeur à l'École de Valcartier (1954-1956) et à l'École de technologie de Québec (1957-1961).
Propriétaire fondateur (1959-) de la maison Les Nouvelles Éditions de l'Arc.
Compose la chanson Jos Montferrand en 1958, La Danse à Saint-Dillon en 1959.
Fait partie du spectacle 1x5 avec Jean-Pierre Ferland, Yvon Deschamps, Claude Léveillée et Robert Charlebois lors de la fête de la Saint-Jean en juin 1976, Père de Guillaume Vigneault.
En mai 2013, Pauline Marois, la première ministre du Québec annonce qu'il investira 750 000 $ pour la restauration et la mise en valeur de la propriété appartenant à la famille Vigneault à Natashquan.
En juin 2003, la Fondation du patrimoine de Gilles Vigneault est mise sur pied pour mener à bien les travaux de restauration.
En avril 2014, Gilles Vigneault déclare que, au moment de mettre les travaux en branle, on lui a dit que la promesse du gouvernement était conditionnelle à ce que la famille mette 200 000 $ de ses propres deniers dans la Fondation pour que le gouvernement ajoute sa subvention ; comme la famille n'avait pas cette somme et que, pour le gouvernement, les 260 000 $ ramassés en dons ne comptaient pas ; le projet fut abandonné.


  • Publications - Liste partielle


Étraves (poésies, Éditions de l'Arc, 1959)
Contes sur la pointe des pieds (Éditions de l'Arc, 1960)
Quand les bateaux s'en vont (poésie, Éditions de l'Arc, 1965)
Contes du coin de l'oeil (Éditions de l'Arc, 1966)
Les Gens de mon pays (paroles de chansons, Éditions de l'Arc, 1967)
La Petite heure (nouvelles, Éditions de l'Arc, 1979)
Silences (poésie, 1979)
Quelques pas dans l'univers d'Éva (nouvelles, Éditions de l'Arc, 1981)
Assonances (poésie, 1984)
Le Grand cerf-volant (texte de ses chansons, 1986)
Le Chant du portageur (1993)
Le Piano muet (Fides, avec Denis Gougeon, 2002)
Bois de marée (poèmes, contes et chansons, Les Nouvelles Éditions de l'Arc, 1992)
L'Armoire des jours (poèmes, contes et chansons, Les Nouvelles Éditions de l'Arc, 1998)
Les Chemins de pied (poèmes, contes et chansons, Les Nouvelles Éditions de l'Arc, 2004)
Gilles Vigneault de Natsahquan (biographie, Marc Legras et Gilles Vigneault, Fayard Chorus (France) 2008)
Un cadeau pour Sophie (littérature jeunesse, illustrations de Stéphane Jorish, Éditions La montagne secrète, 2008)
Exil / Exile (album bilingue, photographies de Geraldo Pace, Éditions Guerrera, 2010)
Les Écrits (poésie et prose, 4 volumes, 1 400 pages, Éditions du Boréal,
Les Écrits poème, (Éditions du Boréal, 2013 ;ISBN 978-2-7646-2253-7)
Les Écrits contes (Éditions du Boréal, 2013 ; ISBN 978-2-7646-2254-4)

  • Discographie - Liste partielle


Tam ti delam/Petite gloire, pauvre fortune (simple, 1962)
Gilles Vigneault (album, 1962)
Mon pays/Le vent (1965) chanté pour la première fois en public sur le mont Royal (1975)
La Manikoutai (album, Montréal, 1967 ; Paris 1968)
Le nord du Nord (album, Paris, 1969)
Du milieu du pont (album, Europe, 1969),
J'ai vu le loup, le renard, le lion ; spectacle sur les Plaines-d'Abraham avec Robert Charlebois et Félix Leclerc (13 août 1974)
Une fois cinq ; spectacle avec Robert Charlebois, Claude Léveillée, Jean-Pierre Ferland et Yvon Deschamps présenté devant 300 000 personnes (1976)
Un jour je ferai mon cerf-volant (album, 1983)
Chemin faisant, cent et une chansons (coffret de six CD, 1990)
C'est ainsi que j'arrive à toi (album, 1996)
Pays du fond de moi, Un trésor dans mon jardin (chansons, contes et contines illustrés par Stephane Jorish, 2005),
Arriver chez soi (album, 2008)
La Grand-messe (musique de Bruno Fecteau, créée à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm de Québec le 18 octobre 2008 par l'Orchestre symphonique de Québec et le Choeur symphonique avec les soliste Suzie LeBlanc, Daniel Taylor, Antoine Bélanger et Olivier Laquerre, sous la direction de Richard Lee)
Sunday in Kyoto (adaptation de la plupart des chansons de son album Un dimanche à Kyoto par les soeurs Michelle et Suzanne Campagne et révisées par Jessica Vigneault, la fille de Gilles, 2009)
Chanson - Gilles Vigneault - Retrouvailles (album, en duo avec Catherine Major pour La Danse à Saint-Dilon ; avec Guy Béart pour Quand vous mourrez de nos amours ; avec Lynda Lemay pour Madame Adrienne ; avec Jean-Pierre Ferland pour Gros Pierre ; avec Julos Beaucarne pour Je ne dirai plus ; avec Louise Forestier pour Ma jeunesse ; avec Loco Locass pour Tout l'monde est malheureux ; avec Richard Desjardins pour Pendant que ; avec Charles Aznavour pour Une branche à la fenêtre ; avec Michel Bühler pour Ton père est parti ; avec Jessica Vigneault pour J'ai mal à la terre ; avec Anne Sylvestre pour La source ; avec Nana Mouskouri pour Entre musique et poésie ; avec les Charbonniers de l'enfer pour Mettez vot' parka ; avec Florent Volant pour Jack Monoloy ; et avec tous les artistes ci-dessus pour Les Gens de mon pays (Tandem.mu/sélect, 2010)
Vivre debout ; chansons retrouvailles (album, en duo avec Richard Séguin, Clémence DesRochers, Pierre Flynn, Daniel Lavoie, Renée Martel.
Chanson - Gilles Vigneault - Retrouvailles 2 (album, en duos avec Daniel Boucher, Luc De Larochelière, Clémence Desrochers, Pierre Flynn, Claude Gauthier, Marc Hervieux, Daniel Lavoie, Renée Martel, Fred Pellerin, Claire Pelletier, Paul Piché, Richard Séguin, Marie-Claire Séguin,
Vivre debout (album, tandem.mu, 2014)

  • Distinctions -


Sa chanson Jack Monoloy, chantée par Pauline Julien est couronnée au Festival international de la chanson à Sopot (Pologne, 1964)
Sa chanson Mon Pays, chantée par Monique Leyrac est couronnée au Festival international de la chanson à Sopot (Pologne, 1965)
Prix Félix-Leclerc des Franco-Folies de Montréal (1965)
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (1966) pour Quand les bateaux s'en vont
Prix Calixa-Lavallée de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal-SJBM (1966)
Prix de l'Académie Charles-Cros de Paris (1970, 1984 et 1990)
Membre de l'Ordre des francophones d'Amérique-OFA (1981)
Prix Molson du Conseil des arts du Canada-CAC (1982)
Prix du Québec Denise-Pelletier (1983)
Chevalier de l'Ordre national du Québec-CONQ (1985)
Chevalier de la Légion d'honneur de France (1985)
Médaille Jacques-Blanchet de la succession de Jacques Blanchet (1987)
Prix Fleury-Mesplet du Salon du livre de Montréal (1987)
Prix Henri-Jousselin de France pour l'ensemble de ses chansons (1988)
Officier (1990), puis commandeur (1999) des Arts et des Lettres de France
Médaille de l'Académie des lettres du Québec-ALFQ (1992)
Prix du Gouverneur général du Canada-GGC pour les arts du spectacle (1993)
Grand officier de l'Ordre national du Québec-GOONQ (2000)
En 2006, ses chansons Si les bateaux et Pendant que sont intronisées au Panthéon des auteurs et compositeurs de chansons populaires canadiennes qui ont marqué leur époque
En 2008, l'album Leyrac chante Vigneault et Léveillée est classé au 30e rang, l'album J'ai planté un chêne, au 33e rang, l'album Charlebois, Vigneault, Leclerc - J'ai vu le loup... au 34e rang, l'album Gilles Vigneault (1962), au 46e rang, et l'album Pays du fond de moi, au 47e rang des 50 meilleurs disques québécois de l'histoire choisis par un jury de 50 personnalités de la musique à qui on avait demandé de soumettre dans l'ordre leurs 10 titres préférés
Prix TD de littérature canadienne pour l'enfance et la jeunesse (2008)
en 2012, la Société des auteurs et compositeurs du Québec crée le prix Gilles-Vigneault pour souligner la qualité artistique d'ue carrière en marche.
Prix Rideau Hommage pour la carrière d'un artiste qui s'est distingué au fil des ans par son rayonnement et sa présence assidue sur les scènes.
Compagnon de l'Ordre des Arts et des lettres du Québec-COAL (2016)

  • Crédits :


Dictionnaire du cinéma québécois (Michel Coulombe et Marcel Jean, Boréal, 1988)
Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Gilles Vigeault - De l'Oeuvre à l'homme (essai, Claude Sauvage, Éditions du Broquet, 2008).
Vigneault. Un pays intérieur (biographie, Pierre Maisonneuve, Éditions Novalis, 2012)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)