Turcotte (Élise)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Femme de lettres (poète et romancière) née en 1957 à Sorel.

Études à l'Université du Québec à Montréal-UQÀM et à l'Université de Sherbrooke-UdeS (doctorat en création littéraire, 1991).
Professeure de littérature au cégep du Vieux-Montréal.
Petite-fille de Joseph-Célestin-Avila Turcotte.

  • Publications - Liste partielle


La mer à boire (nouvelle, Édidions de la Lune, 1980)
La Voix de Carla (poésie, VLB éditeur, 1987)
La Terre est ici (poésie, VLB Éditeur, 1989)
Le Bruit des choses vivantes (roman, Leméac, 1991 ; publié en catalan en 2002)
Caravane (nouvelles, Leméac, 1994 ; réédité par la Bibliothèque québécoise)
L'Île de la Merci (roman, Leméac, 1997 ; réédité par la Bibliothèque québécoise)
Sombre ménagerie (poésie, Noroît, 2002)
La Maison étrangère (roman, Leméac, 2002)
Piano mélancolique (Éditions du Noroît, 2005)
Pourquoi faire une maison avec ses morts (nouvelles, Éditions Leméac, 2007)
Ce qu'elle voit (roman, Éditions du Noroît, 2010)
Rose derrière le rideau de la folie (roman, Éditions de La courte échelle, 2010)
Guyana (roman, Éditions Leméac, 2011)
Autobiographie de l'esprit (Éditions de La Mèche, 2013)
La forme du jour (roman, Éditions du Noroît, 2016)

  • Distinctions -


Prix Émile-Nelligan (1987) pour La voix de Carla
Prix Émile-Nelligan (1989) pour La Terre est ici
Prix Louis-Hémon décerné par l'Académie du Languedoc (1992) pour Le Bruit des choses vivantes
Grand prix de la poésie du Festival international de poésie de Trois-Rivières (2002) pour Sombre ménagerie
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (roman, 2003) pour La Maison étrangère
Bourse d'écriture Gabrielle-Roy de l'Union des écrivains du Québec-UNEQ
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (littérature jeunesse, 2010) pour Rose derrière le rideau de la folie
Grand prix du livre de Montréal (2011) pour Guyana

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)