Tracey (Daniel)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de sciences (médecin, chirurgien) né vers 1794 probablement en Irlande (alors dans le King's County aujourd'hui Offaly).

Études au Trinity College de la University of Dublin, Ireland, et au Royal College of Surgeons in Ireland à Dublin.
S'établit à Montréal en 1825.
Le 12 décembre 1828, il fonde le journal The Irish Vindicator and Canada General Advertiser. dont la devise est «Justice to all classes».
Le 13 janvier 1832, il est emprisonné en même temps que Ludger Duvernay, éditeur de La Minerve, pour propos séditieux écrits dans leurs journaux contre le gouverneur Dalhousie ; leurs éditoriaux réclamaient l'abolition du Conseil législatif dont les membres n'étaient pas des élus, mais des personnes choisies parmi les amis du gouverneur.
Le 17 janvier 1832, les deux hommes comparaissent devant le Conseil législatif qui ordonne leur détention.
Le 25 février 1832, ils sont libérés après une détention de 39 jours.
Député de Montréal-Ouest à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada-CABC (1832).
Le 21 mai 1832, la veille du jour du vote qui allait l'élire, des partisans francophones attaquent violemment le siège social de la Bank of Montreal-BM brisant les vitres de l'édifice de la place d'Armes ; la bagarre éclate entre partisans adverses ; le 15e régiment de l'armée anglaise commandée par le colonel Mackintosh est appelée de l'île Sainte-Héléne et se rend sur la Place d'armes de Montréal pour calmer l'émeute ; Mackintosh ordonne de tirer et les soldats ouvrent le feu sur les protestataires ; bilan : 3 morts parmi les manifestants : Pierre Billette, frappé à la tête, François Charpentier dit Languedoc frappé en plein coeur et le typographe de La Minerve, Casimir Chauvin, mort le crâne fracassé, tous les trois partisans de Louis-Joseph Papineau.
Le lendemain 22 mai 1832, Daniel Tracey est déclaré élu par 690 voix contre 687.
Le colonel Mackintosh et le capitaine Temple sont menés devant la justice et sont acquittés par un jury composé en majorité d'Anglais.
Décès le 18 juillet 1832 à Montréal (du choléra ; après avoir contracté la maladie au contact de l'un de ses patients au cours de l'épidémie de choléra qui décimait la colonie irlandaise depuis le début de juin 1832).

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
The Gazette (4 mars 2016

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)