Thetford-Mines (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Thetford-Mines (municipalité de ville). (G)
  • Superficie - 224,37 km2.
  • Gentilé - Thetfordois, oise.


  • Éphémérides -


1802
Concession de 23 100 acres du canton de Thetford à Joseph Mervin Nooth.
(10 novembre) Proclamation du canton de Thetford.
1845
(9 juin) Constitution de la municipalité du canton de Leeds.
1847
(1 septembre) Abolition de la municipalité du canton de Leeds.
1855
(1 juillet) Constitution de la municipalité des cantons-unis de Leeds-Thetford.
1860
Charles King acquiert de Thomas Allen Steiner de Toronto, un bloc de 5 000 acres dans les rangs 5 et 6 du canton de Thetford.
1866
Charles King acquiert du failli David Burnett, une bonne partie du rang 4 du canton de Thetford.
1870
Premiers essais d'industrialisation de l'amiante dans les Alpes françaises.
1872
Constitution de la municipalité d'Ireland-Partie-Nord.
1873
Construction de l'église presbytérienne de Leeds-Thetford.
1874
Constitution de la municipalité du canton de Leeds et de la municipalité du canton de Thetford par morcellement de celle des cantons-unis de Leeds-Thetford.
Robert Grant Ward obtient le permis de colonisation du lot 27 du canton de Thetford.
1876
Découverte de l'existence d'amiante dans la région par Joseph Fecteau qui en avise Robert Grant Ward ; l'analyse faite par les géologues du gouvernement du Québec conclut que la substance découverte n'a aucune valeur.
Ouverture de la mission Saint-Alphonse de Thetford desservie par le curé de Saint-Adrien-d'Irlande.
Le lot 26 du rang 6 de la King's Brothers contient de la fibre d'amiante.
1877
Acquisition des premiers droits de mine d'amiante par Robert Grant Ward qui en commence l'exploitation.
Acquisition de terres adjacentes par Andrew, William et John Johnson.
1878
(13 mai) La couronne vend le lot 27 à Robert Grant Ward pour la somme de 218 $.
(13 avril) Ward vend la moitié sud-ouest (environ 100 acres) de son lot à la Asbestos Packing Company de Boston pour la somme de 4 000 $.
1879
Inauguration du chemin de fer Thetford-Lévis qui permet de transporter le minerai directement vers Lévis. Ouverture de la mine Murphy.
1880
La Cour supérieure remplace la moitié sud-ouest par la moitié nord-est du lot 27 en faveur de la Asbestos Packing Company devenue la Boston Asbestos Packing Company.
1881
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Thetford-Mines. Incendie rasant 30 des 32 résidences du village de Thetford-Mines.
1883
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Robertson's Station.
1884
Mise en exploitation de mines d'amiante et fondation d'une mission catholique près du lac Noir (Black-Lake).
1885
(18 octobre) Inauguration de la chapelle Saint-Alphonse-de-Liguori.
(16 novembre) Constitution de la municipalité du canton de Thetford-Partie-Sud ; le premier maire est Andrew Stuart Johnson.
1886
Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Alphonse à Thetford-Mines.
1888
(14 juillet) La Boston Asbestos Packing Company vend sa partie du lot 27 à la Bell's Asbestos Company de Londres (Angleterre) pour la somme de 41 300 £.
1890 Ouverture des registres de la paroisse Saint-Désiré-du-Lac-Noir. Mise en exploitation de la mine d'amiante de la British Canadian près du lac Noir (Black-Lake).
1891
(11 novembre) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Désiré-du-Lac-Noir.
1892
(22 septembre) Constitution de la municipalité du village de Kingsville par détachement de celle du canton de Thetford-Partie-Sud ; le premier maire de Kingsville est Antoine Lemieux.
1896
(8 octobre) Érection canonique de la paroisse Saint-Alphonse-de-Thetford ; son territoire couvre une partie des cantons de Thetford, Coleraine et Irlande. Fondation de la paroisse Saint-Antoine de Pontbriand.
1897
Ouverture du magasin de Jos Roberge.
1898
Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Kingsville.
Ouverture du couvent de Saint-Alphonse de Thetford. Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Antoine de Pontbriand.
1899
Ouverture de la succursale de la Royal Bank of Canada-RBC.
Ouverture du couvent des Soeurs de la charité de Québec.
(6 janvier) Inauguration de la nouvelle église Saint-Alphonse-Liguori.
Début du XXIe siècle
Arrivée à Thetford-Mines d'immigrants venus de Mardin (Turquie) ; ils sont des catholiques de rite syriaque orthodoxe.
1903
Arrivée des Frères des Écoles chrétiennes.
Épidémie de petite vérole entraînant la fermeture de la mine Beaver.
1904
Les rues de Kingsville sont éclairées à l'électricité.
1905
Inauguration du bureau de poste.
(20 mai) Le village de Kingsville devient ville et adopte le nom de Thetford-Mines.
1906
(22 février) La Bell's Asbestos Company vend sa partie du lot 27 à la Keasby and Mattison Company d'Ambler, Pennsylvanie, USA, pour la somme de 650 000 $.
Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Maurice-de-Thetford.
(19 février) Incendie de l'église Saint-Alphonse.
(19 novembre) Constitution de la municipalité du village de Black-Lake par détachement de celle de la paroisse Saint-Désiré-du-Lac-Noir.
1907
Construction de l'église Saint-Maurice.
(19 mai) Érection canonique de la paroisse Saint-Maurice ; son territoire couvre une partie des cantons de Thetford, Irlande, et Coleraine.
1908
Inauguration de la gare du Quebec Central Railway à Thetford-Mines.
Ouverture du magasin de A. Setlakwe. Fondation d'une mission catholique à Robertsonville.
(25 avril) Le village de Black-Lake devient ville.
(5 mai) Érection canonique de la paroisse Saint-Antoine à Pontbriand ; son territoire couvre une partie des cantons de Thetford et Leeds.
(17 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Antoine-de-Pontbriand.
1909
(18 juillet) Fondation de la Caisse populaire du Lac Noir (Black-Lake).
(26 juillet) Constitution de la municipalité du village de Robertsonville par détachement de celle du canton de Thetford-Partie-Nord.
(22 août) Fondation de la Caisse populaire de Thetford-Mines. Fondation de la desserte de L'Immaculée-Conception à Robertsonville.
1910
Épidémie de fièvre typhoïde causant plusieurs décès à Thetford-Mines.
(9 septembre) Les Soeurs de la charité de Québec prennent possession de l'édifice du Queen's Hotel transformé en hôpital sous le nom d'Hôpital Saint-Joseph à Thetford-Mines.
1911
La population de Thetford-Mines est de 7 261 habitants.
1913
(29 juin) Fondation de la Caisse populaire de Robertsonville.
1914
Constitution de la municipalité de la ville d'Amiante par détachement de la municipalité du canton de Thetford-Partie-Sud. Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse de L'Immaculée-Conception de Robertsonville. Construction de l'église anglicane St. John the Divine à Thetford-Mines.
1915
(1 novembre) Mgr Paul-Eugéne Roy préside l'assemblée de fondation de l'Union catholique des ouvriers mineurs en amiante de Thetford.
1916
(3 au 24 août) Importante grève dans les mines d'amiante.
1918
Grève dans les mines d'amiante.
Épidémie de grippe espagnole ; un par 1000 habitants est atteint ; la paroisse Saint-Alphonse-Liguori déclare 98 décès dont 35 enfants ; la paroisse Saint-Maurice déclare 26 décès dont 4 enfants.
Inauguration de l'église Saint-Maurice de Thetford-Mines par le cardinal Louis-Nazaire Bégin.
1920
Grève dans les mines d'amiante.
1921
La population de Thetford-Mines est de 7 885 habitants.
1922
(9 novembre) Constitution de la municipalité de Rivière-Blanche par détachement de celle d'Ireland-Partie-Nord. Incendie du moulin de la mine King de Thetford-Mines privant 200 mineurs de leur emploi.
1923
(Avril) Grève générale des mineurs de la compagnie Asbestos Corporation de Thetford-Mines en raison du congédiement de 2 employés jugé injuste par leurs camarades.
La population de la la paroisse Saint-Alphonse-Liguori est de 6 530 âmes, celle de Saint-Maurice, 2 500, celle de L'Immaculée-Conception (Robertsonville), 1 200, celle de Saint-Antoine-de-Padoue (Pontbriand), 897, celle de Saint-Désiré (Black-Lake), 3 552.
1924
(23 août) Érection canonique de la paroisse Saint-Désiré-du-Lac-Noir par détachement de celle de Saint-Adrien-d'Irlande ; son territoire couvre une partie des cantons de Coleraine et Irlande.
(Novembre) Inauguration de la nouvelle église Saint-Alphonse-de-Liguori.
1925
Grève à la mine de la compagnie Bell Asbestos.
Liquidation de la Caisse populaire du Lac Noir (Black-Lake).
(24 mai) Inauguration de l'Hôtel de ville de Thetford-Mines.
1927
Afin de s'assurer l'espace nécessaire à ses haldes, la Keasby and Mattison Company achète du notaire Carreau de Thetford-Mines un terrain de 25 acres adjacent à la limite nord du lot 27 pour la somme de 25 900 $.
1926
Regroupement des entreprises minières King, Beaver, Consolidated etc. sous le nom de Asbestos Corporation.
1929
Fusion de la ville d'Amiante et de Thetford-Mines sous le nom de cette dernière.
Incorporation de l'Hôpital Saint-Joseph de Thetford-Mines pour les tuberculeux.
1930
Érection canonique de la paroisse Saint-Jean-de-Brébeuf de Thetford-Mines.
(Janvier) Première session de la Cour supérieure du Québec à Thetford-Mines sous la présidence du juge Blaise-Ferdinand Letellier.
(17 août) Bénédiction du nouvel Hôpital Saint-Joseph par le cardinal Félix-Raymond-Marie Rouleau.
1931
La population de Thetford-Mines est de 10 701 habitants.
1934
La compagnie Turner and Newall Ltd achète de la Keasby and Mattison Company une lisière de terrain (125 pieds) située sur le côté ouest du lot 27, et loue de Asbestos Corporation par bail emphithéotique une lisière de terrain (125 pieds) située également sur le côté ouest de la propriété de Bell Asbestos Ltd lui permettant d'ouvrir un second puits d'exploitation. Liquidation de la Caisse populaire de Robertsonville.
1935
Fondation du Syndicat national catholique de l'amiante de Thetford-Mines.
1938

  • Tragédie mortelle ; accident de travail ; bilan : 7 morts à la mine de la compagnie Bell Asbestos.

1941
Érection canonique de la paroisse Saint-Antoine-Daniel de Thetford-Mines.
La population de Thetford-Mines est de 12 716 habitants.
1942
Incendie de la manufacture de portes et chassis de Léonidas Dion à Thetford-Mines.
1943
(13 octobre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Désiré-du-Lac-Noir.
1944
Érection canonique de la paroisse Saint-Noël-Chabanel à Thetford-Mines et arrivée du premier curé.
(16 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Maurice-de-Thetford.
1945
Inauguration de l'église Saint-Noël.
1946
Érection canonique de la paroisse La Présentation-de-Notre-Dame à Thetford-Mines.
1947
Le centre-ville de Thetford-Mines est la proie des flammes.
(18 octobre) Fondation de la Caisse populaire de Pontbriand.
1948
Grève des 2 000 membres du Syndicat des mineurs de Thetford-Mines (CTCC).
La compagnie Lake Asbestos effectue les premiers travaux de forage dans le lac Noir (Black-Lake).
1949
(14 février-23 juin) Importante grève illégale de quatre mois et demi de 5 000 travailleurs de l'amiante de la région (Asbestos et Thetford-Mines) affiliés à la Confédération des travailleurs catholiques du Canada (CTCC) ; ils veulent obtenir de meilleurs salaires, une participation à la gestion des entreprises et une protection contre la poussière d'amiante sur les lieux de travail ; les syndicats perdent leur accréditation, des briseurs de grève sont embauchés, des injonctions sont obtenues, la police provinciale intervient, plusieurs grévistes sont arrêtés ; ce conflit divise l'Église catholique ; Mgr Joseph Charbonneau, évêque de Montréal, prend le parti des travailleurs et préside à une levée de fonds et denrées pour venir en aide aux grévistes, puis il démissionne à la suite de ses prises de position contre le premier ministre du Québec, Maurice Le Noblet Duplessis ; Pierre Elliott Trudeau, futur premier ministre du Canada, prend également parti en faveur des grévistes ; la grève se solde quand même par une maigre augmentation de salaire ; la poussière continuera de faire ses ravages parmi les travailleurs.
1950
La population de Thetford-Mines est de 15 500 habitants.
Fermeture du magasin Jos Roberge ouvert en 1897.
(19 août) Fondation de la Caisse populaire de Robertsonville.
1951
Annexion d'une partie de la municipalité de Rivière-Blanche par celle de Thetford-Mines.
Ouverture de l'École des infirmières auxiliaires par les Soeurs de la charité de Québec.
(21 juillet) Incendie du moulin de la mine Beaver, propriété de Asbestos Corporation.
1952
(14 septembre) Bénédiction de la croix lumineuse de Thetford-Mines (19 tonnes, 35 m).
1953
Ouverture du Couvent Sainte-Thérèse à Thetford-Mines.
(16 juillet) Les compagnies Bell Asbestos, Johnson's et Asbestos Corporation s'entendent pour déplacer des installations (chemin de fer, rues de la ville, lignes électriques, aqueducs et égoûts) qui empêchent l'exploitation du minerai à 1 300 pieds de profondeur. Bell Asbestos achète les terres adjacentes pour les haldes.
1955
Démolition du temple de 1914 et construction de la nouvelle église anglicane St. John the Divine. La compagnie Lake Asbestos commence à draguer le lac Noir.
1956
(21 janvier) Fondation de la Caisse populaire de Notre-Dame-de-Thetford-Mines.
1957
(Mars) Inauguration de l'église de la United Church.
(20 mai, 1 h 15) Incendie au centre-ville de Thetford-Mines (4 édifices et une quinzaine de commerces).
(3 août) Tragédie mortelle à Saint-Jean-de-Brébeuf ; inondation et pluies torrentielles ; bilan : 4 morts, des membres de la famille de John Larochelle de Thetford Mines et une vingtaine de ponts emportés dans la région.
1958
Érection canonique de la paroisse Sainte-Marthe de Thetford-Mines.
Fermeture de l'École Modèle.
Ouverture des écoles St. Patrick et Andrew Johnson Memorial High School.
Le lac Noir (Black Lake) est vidé de ses eaux pour permettre l'exploitation de la mine d'amiante de la compagnie Lake Asbestos.
Ouverture du marché municipal de Thetford-Mines.
1959
Ouverture du collège classique de Thetford-Mines. Arrivée du premier curé de la paroisse Sainte-Marthe.
1960
Ouverture de l'école Monseigneur-Laval.
1961
La population de Thetford-Mines est de 21 618 habitants.
1963
Incendie des bâtiments de Roy et Frères et de la Caisse populaire. Ouverture de l'école Albert-Carrier.
(30 septembre) Bell Asbestos Mines achète la Atlas Asbestos Company.
1964
Asbestos Corporation achète les installations minières de la compagnie Johnson et met à pied 600 mineurs.
(Mai) Ouverture de la résidence des Frères des écoles chrétiennes.
(Septembre) Fondation de l'Hôpital général de l'Amiante.
1965
Incendie des bâtisses, entre autres, de Chez Vogue, et de la ferronnerie Demers. Inauguration de l'aréna de Thetford. Ouverture du Centre des loisirs de Thetford-Mines.
1967
Le service voyageur Québec-Sherbrooke via Thetford-Mines de la compagnie Quebec Central est interrompu.
1968
Regroupement des Caisses d'économie des employés de Asbestos Corporation et de ceux de Lake Asbestos sous le nom de Caisse d'économie de la Vallée de l'Amiante.
1969
Fondation du Cégep de la région de l'Amiante.
(27 avril) Célébration de la dernière messe dans l'église Saint-Maurice.
(5 mai) Démolition de l'église Saint-Maurice.
1970
Inauguration de l'école Sainte-Marthe.
1970-1972 L'utilisation d'explosifs dans l'exploitation de la mine d'amiante incite le gouvernement et la compagnie minière à éloigner tout un quartier de l'agglomération et sa population du territoire à miner. Chacune des maisons est alors transportée ; sauf l'église Saint-Maurice parce qu'il était impossible de la transporter.
(Nuit du 9 au 10 mai) Incendie volontaire des ruines de l'église Saint-Maurice.
1971 Construction de l'école polyvalente de Thetford.
(Novembre) Ouverture de la clinique externe du nouvel Hôpital général de l'Amiante ; l'ancien hôpital réuni au nouveau par un tunnel, devient le Pavillon Saint-Joseph.
(4 décembre) Fusion des caisses populaires de Saint-Jean-de-Brébeuf et de Notre-Dame-de-Thetford-Mines sous le nom de cette dernière.
(31 décembre) Fermeture de la mine Flintkote.
1973
(7 octobre) Célébration de la première messe dans le Centre communautaire de Saint-Maurice.
1974
La population de Thetford-Mines est de 22 460 habitants.
(8 décembre) Incendie du moulin de la mine King-Beaver de l'Asbestos Corporation ; 800 travailleurs sont mis à pied.
1975
(17 mars) Début d'une importante grève (7 mois) des travailleurs des mines d'amiante de Thetford Mines, Black Lake et East-Broughton ; compte tenu de l'inflation, les offres salariales sont jugées insuffisantes.
1976
Ouverture du Musée minéralogique et minier.
1978
Création de la Société nationale de l'amiante par le gouvernement du Québec.
1979
Les exportations canadiennes d'amiante vers les États-Unis sont de 550 000 tonnes.
(2 mai) Le gouvernement du Québec annonce qu'il achètera toutes les actions détenues par la compagnie américaine General Dynamics dans la compagnie Asbestos Corporation.
1982
Acquisition par la Société nationale de l'amiante des actions votantes de la Société Asbestos limitée (51,4 % des actions votantes) détenues par la compagnie américaine General Dynamics (42 $ l'action).
La municipalité d'Ireland-Partie-Nord adopte le nom de Saint-Adrien-d'Irlande.
1984
Début d'une campagne pour bannir l'amiante aux USA.
Fondation du Centre spécialisé en technologie minérale.
1985
Les exportations canadiennes d'amiante vers les États-Unis sont de 133 000 tonnes.
Fondation de la Société d'exploration minière Mazarin.
1986
Acquisition du reste des actions votantes de General Dynamics (87 $ l'action) par la Société nationale de l'amiante. Constitution de la compagnie Lab Chrysotile par la Société nationale de l'amiante, la compagnie Bell Asbestos et la compagnie Lac-d'Amiante (Asbestos Lake) pour contrôler et régulariser la production québécoise d'amiante et début de privatisation des sociétés gouvernementales.
1987 La municipalité de la paroisse de Saint-Antoine-de-Pontbriand abandonne son statut de paroisse et adopte le nom de Pontbriand.
1988
Décret de bannissement graduel (1989-1996) de l'amiante sur le territoire des États-Unis par l'Environnement Protection Agency des USA.
1990
La population de Thetford-Mines est de 18 561 habitants, celle de Thetford-Partie-Sud, 3 189, celle de Pontbriand, 933, celle de Rivière-Blanche, 840, celle de Robertsonville, 1 844, celle de Black-Lake, 4 824.
1991
La cour d'appel de la Nouvelle-Orléans (USA) décrète que l'amiante ne constitue pas plus de danger que les fibres de remplacement et annule le règlement bannissant graduellement son utilisation sur le territoire des USA.
1992
Les exportations canadiennes d'amiante vers les États-Unis sont de 50 000 tonnes.
Acquisition de Bell Asbestos et Asbestos limitée par la Société d'exploration minière Mazarin.
1994
Le Centre spécialisé en technologie minérale devient le Centre de technologie minérale et de plasturgie.
(14 décembre) La municipalité de Rivière-Blanche est annexée à Thetford-Mines.
1995 Fermeture temporaire de la mine de la compagnie British Canadian.
1996
(Juin) La France interdit l'utilisation de l'amiante sur son territoire.
(Juillet) L'Organisation Mondiale de la Santé recommande l'interdiction de l'amiante dans le monde entier.
1997
(1er novembre 1997) La British Canadian cesse toutes ses opérations à sa mine de Black-Lake et met à pied ses 300 travailleurs.
1998 La compagnie Noranda annonce l'implantation d'une usine pour l'extraction du magnésium contenu dans les résidus de l'exploitation de sa mine d'amiante.
2000
La population de Thetford-Mines est de 17 289 habitants, celle de Thetford-Partie-Sud, 3 052, celle de Black-Lake, 4 462, celle de Pontbriand, 844, et celle de Robertsonville, 1 731.
Mise en expoliotation de l'usine de Mmagnésium Magnola
2001
(17 octobre 2001) Regroupement des municipalités de Black-Lake, Pontbriand, Robertsonville, Thetford-Partie-Sud et Thetford-Mines sous le nom de cette dernière.
(31 décembre 2001) Les municipalités fusionnées cessent d'exister
2002
(1er janvier 2002) Naissance de la nouvelle ville de Thetford-Mines.
2003 (28 janvier 2003)
La compagnie Noranda Mines annonce la suspension de l'exploitation de son usine de Magnésium à Danville à compter de la fin du mois de mars ; la compagnie déclare que cette exploitation n'est plus rentable, la venue de la Chine dans ce marché aurait été responsable de la chute de 50 % du prix du magnésium sur le marché international ; la Chine fournit 50 % du magnésium vendu dans le monde. L'Alliance a acquis le dépôt de 100 millions de tonnes de résidus accumulés à côté de sa mine près d'Asbestos.
(Novembre) La compagnie Lab Chrysotile suspend l'exploitation de sa mine de Black-Lake jusqu'au 19 avril 2004.
2004
(18 avril 2004) La compagnie Lab Chrysotile annonce qu'elle suspendra l'exploitation de sa mine de Black-Lake à compter du 21 novembre alors qu'elle mettra à pied 450 employés pour une période indéterminée.
(20 mai2004) Les contribuables des anciennes municipalités de Black-Lake (17,4 %) et de Robertsonville (18,4 %) signent les registres demandant la tenue d'un référendum visant à démembrer la ville Thetford-Mines et à devenir deux entités municipales distinctes.
(20 juin 2004) Référendums sur le démembrement de Thetford-Mines ; le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, Black-Lake (26,24 % des électeurs inscrits) et Robertsonville (32,82 % des électeurs inscrits) demeurent partie de la ville de Thetford-Mines.
2007
(26 juillet 2007) La compagnie Lab Chrysotile, qui exploite les mines Lac d'Amiante et Bell, se met sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité et avise ses employés qu'ils seront mis à pied à partir de novembre 2007.
2008
(Février 2008) Une note de service du ministère fédéral des Ressources naturelles estime que la vie de la mine Lac d'Amiante de Thetford-Mines pourrait se terminer en 2012.
2009
(Septembre 2009) Un groupe de scientifiques québécois (médecins, toxicologues, hygiénistes industriels et épidémiologistes) publient une lettre dans laquelle ils demandent au Gouvernement du Québec d'interdire l'exportation du chrysotile qu'ils disent cancérigène.
2010
La population de Thetford-Mines est de 25 594 habitants.
(Mars 2010) 14 organismes annoncent la création du Regroupement pour l'usage sécuritaire, responsable et contrôlé de la fibre de chrysotile ; on y trouve les 3 principaux syndicats de la province (CSN, FTQ, CSD) 2 villes (Asbestos et Thetford Mines), des associations patronales et des chambres de commerce locale en plus de l'Institut du chrysotile présidé par Clément Godbout. (N.B. Le Canada et le Québec s'opposent à l'inscription de l'amiante chrysotile à la liste des produits dangereux de la convention de Rotterdam, malgré l'avis du comité d'experts du traité). Au Québec, 700 emplois directs et 2 000 emplois indirects dépendent de l'exploitation des mines d'amiante.
2011
(17 mars 2011) Le Gouvernement du Québec autorise l'installation de 50 éoliennes géantes sur une surface d'environ 50 km2 située entre Victoriaville et Thetford-Mines malgré l'opinion contraire exprimée par le Bureau d'audience publique sur l'environnement.
(15 juillet 2011) Les 350 membres du Syndicat des métallos de la mine Lac d'Amiante de Thetford Mines déclarent un arrêt de travail à la suite de la suspension de 3 de leurs camarades suspendus pour un mois pour avoir refusé de faire du temps supplémentaire
(19 juillet 2011) Le syndicat et la compagnie Lab Chrysotile, propriétaire de la mine Lac-d'Amiante (Lake Asbestos) de Saint-Joseph-de-Coleraine s'entendent pour le retour au travail, mais la compagnie Lab Chrysotile annonce qu'à compter du 13 novembre, elle suspendra l'exploitation de sa mine en raison de la situation générale de ses activités.
(24 août 2011) Les délégués au congrès annuel de la Canadian Medical Association adoptent une résolution à 99 % pour condamner la décision du gouvernement du Canada de s'opposer à l'inclusion de l'amiante dans la liste des produits dangereux de l'Organisation mondiale de la santé.
2012
(4 Janvier 2012) Lab Chrysotile Inc. propriétaire de la mine Lac-d'Amiante (Lake Asbestos) déclare faillite.
2014
(Avril 2014) La Caisse de dépôt et placement du Québec investit 42 millions $ dans le parc éolien des Moulins disposant d'une capacité de production de 135,7 MW depuis décembre 2013 sur les territoires des municipalités de Thetford-Mines, Kinnear's Mills et Saint-Jean-de-Brébeuf.
2015 (21 octobre 2015) Josée Lauzon est assassinée par son amoureuux, Mario Godbout parce que celui-ci était jaloux du chien de Madame Lauzon dont celle-ci s'occupait plus que de lui ; une dispute éclate dans le couple alors que Madame Lauzon avait le chien dans les bras ; il aurait dit «T'es encore avec ton hostie de chien», puis Madame Lauzon l'a traité «d'hostie de pas bon», qui «ne bande plus» ; la femme étant couchée sur le lit conjugal, Godbout est allé à la cuisine chercher un couteau et a poigrnardé la dame d'un coup dans le dos, puis a porté 3 autres coups au thorax avant qu'il réalise ce qu'il venait de faire ; il a mis le couteau dans un sac, puis il a quitté l'appartement et s'est débarrassé du couteau. Le 23 octobre 2015, la police arrête Godbout ; le 18 novembre 2015, au terme de son procès, Godbout est condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération avant d'avoir purgé 13 ans de sa peine derrière les barreaux ; son avocat inscrit la peine en appel.
2018 (21 mai 2018) La compagnie Alliance Magnésium Mines annonce le remise en exploitation de son usine Magnola de Danville qu'elle a acquise e vue de fournir le matériaux nécessaire à l'utilisation de ce métal dans la construction de parties des automobiles. L'Association pour la santé publique du Québec déclare que cette industrie ne sera acceptable que si elle peut se conformer aux normes d'exposition professionnelles les plus sévères. Une trentaine d'organisations réclament du Québec d'abaisser le taux d'exposition permis de une fibre/mililitre d'air à 0,1 fibre par mililitre d'air.

Voir aussi Québec (province). Industries. Amiante.

  • Patrie -


Jean-Robert Beaudoin (Thetford-Mines).
Léopold Corriveau (Thetford-Mines).
Paul Hébert (Thetford-Mines).
Delma Landry (Thetford-Mines).
Gaétan-Yves Landry (Thetford-Mines).
Antonio Laplante (Black-Lake).
Roger Lefebvre (Black-Lake).
Laurent Lessard
Jean-François Lisée (Thetford-Mines).
Gabriel Loubier (Black-Lake).
Michel Louvain
Paul-Émilien Maheux (Black-Lake).
Pierre Morissette (Thetford-Mines).
Shristian Paradis (Thetford Mines).
Fernand Roberge (Pontbriand).
Yvon Roberge (Thetford-Mines).
Roch Thériault
Benoît Turmel (Thetford-Mines).
Armand Vaillancourt (Black-Lake).
Gérard Vaillancourt (Thetford-Mines).

  • Attraits :


Belvédère d'observation de la mine LAB Chrysotile de Black Lake ; Route 112 ; mine à ciel ouvert (2,1 km de longueur x 2,7 km de largeur sur 354 m de profondeur.
Cité de l'or blanc ; le plus important centre de production d'amiante de l'hémisphère occidental.
Église Saint-Alphonse (1907) ; orgue Casavant (1908) ; carillon à 4 cloches coulées à Annecy (France).
Église St. John ; orgue Casavant (1927).
Mine à ciel ouvert ; exploitée sur l'emplacement d'un lac qu'on a asséché pour permettre l'extraction des fibres (Black-Lake).
Parc d'aventures Mont Grand Morne ; montagne de basalte vieille de 650 millions d'années ; altitude : 608 m ; falaise de 200 m ; tour d'observation avec panorama de 360 degrés ; la faune comprend l'urubu à tête rouge, le grand corbeau, le cerf de Virginie etc. ; la flore comprend le merisier et le thuya.
Musée minéralogique et minier de Thetford-Mines ; 711, boulevard Frontenac Ouest ; expose des roches et minéraux provenant du monde entier et raconte la formation des Appalaches, le développement minier de la région et l'histoire de l'amiante ; visites de la mine à ciel ouvert et visite d'un galerie souterraine de la mine Bell à 316 m de profondeur.

  • Accueil -


Cabane à sucre (Black-Lake, 400 couverts).
Comfort Inn ; 123, boulevard Frontenac Ouest, Thetford-Mines. Motel Balmoral ; 3625, boulevard Frontenac Est, Thetford-Mines.

  • Sports -


Golf ; un parcours de 18 trous, un parcours de 18 trous (Mont Adstock).
Pistes de motoneige ; 97 km.
Ski alpin ; 19 pentes (mont Adstock).
Ski de fond ; 65 km.

  • Économie - Extraction et affinage de l'amiante. Production de machinerie minière, roulottes et motoneiges.


  • Services -


Cégep de la région de l'Amiante (public, préuniversitaire et technique).
Centre de technologie minérale et de plasturgie.
Centre hospitalier de la région de l'Amiante (329 lits).

  • Toponymie -


Black-Lake est la traduction anglaise du nom donné au lac Noir qui bordait la municipalité et qui fut asséché pour permettre l'exploitation de la mine d'amiante.
Coleraine rappelle une ville du comté de Londonderry, Irlande.
Irlande, traduction française d'Ireland, s'explique par le fait que ses premiers colons venaient d'Irlande.
Kingsville rappelle le souvenir de William King (-1896), principal commerçant de bois de la région et propriétaire des principaux gisements d'amiante à cette époque.
Leeds rappelle un village du Yorkshire, Angleterre.
Pontbriand rappelle le souvenir de Mgr Henri-Marie Dubreuil de Pontbriand, évêque de Québec (1741-1760).
Robertsonville rappelle le souvenir de Joseph Gibb Robertson, président de la Quebec Central Railway lors de la fondation du village.
Saint-Alphonse rappelle le souvenir de l'abbé Joseph-Alphonse D' Auteuil, premier missionnaire et premier curé de la paroisse Saint-Alphonse-de-Liguori.
Saint-Désiré-du-Lac-Noir rappelle le souvenir de l'abbé Désiré Jobin, premier missionnaire de la localité, et évoque sa localisation sur les bords du lac Noir.
Thetford rappelle une ville du Norfolk, Angleterre.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À environ 210 km au nord-est de Montréal et à environ 80 km au sud-sud-ouest de Québec.
Sur la rivière Bécancour.
Diocèse de Québec.
District judiciaire de Frontenac (chef-lieu).
Municipalité régionale de comté de L'Amiante.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 112 x Route 265, Route 267 ou Route 269.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Voir également Québec (province). Industries. Amiante. (G)

  • Bibliographie -


Thetford-Mines, ville de l'amiante 1978 (Société d'édition Chaumont inc., 1978).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)