Tessier (Urbain ; dit Lavigne)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Père de la lignée Tessier/Archambault d'Amérique.

Le patronyme est aussi épelé Texier.
Homme de métier (scieur de long) né vers 1624 à Château-en-Anjou (Indre-et-Loire, Touraine, France).
Arrive en Nouvelle-France vers 1641.
S'établit à Ville-Marie (Montréal) où il arrive le 15 mai 1642 avec Paul Chomedey de Maisonneuve.
L'un des premiers concessionnaires de Montréal.
Épouse Marie Archambault à Québec en 1648 ; de cette union sont issus Paul Tessier (marié à Marie-Madeleine Cloutier), Laurent Tessier (marié à Anne-Geneviève Lemire), Louise Tessier (mariée à Pierre Payet), Agnès Tessier (mariée à Guillaume Richard dit Lafleur, puis à Claude Ducongé), Jean Tessier (marié à Jeanne Leber), Pétronille Tessier (mariée à Pierre Janot), Jean-Baptiste Tessier (marié à Élisabeth Renaud), Jacques Tessier (marié à Marie Adhémar), Ignace Tessier (marié à Marguerite Lussier) et Nicolas Tessier (marié à Geneviève Auger).
En 1653, on lui concède une terre en dehors du village ; pour pouvoir s'y rendre, Tessier aménage un chemin et construit un pont sur la petite rivière Saint-Martin ; ce chemin deviendra la rue Saint-Urbain.
Gendre de Jacques Archambault.
Décès en 1689 à Ville-Marie (Montréal).
En 1729, il avait 420 descendants.
Ancêtre de Marc Tessier-Lavigne.

  • Titres honorifiques -


Le nom de la rue Saint-Urbain de Montréal honore sa mémoire.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)