Tessier (Robert)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Fonctionnaire (sociologue) et homme d'affaires né en 1945.

Études à l'Université de Montréal-UdeM (sociologie).
Secrétaire général de l'Union générale des étudiants du Québec-UGEQ (1965).
Secrétaire général de l'équipe de mise en place des universités du Québec à Montréal, Trois-Rivières, Rimouski et Chicoutimi (1969-1974).
Vice-président de l'Université du Québec-UQ (1974-1976).
Fonctionnaire (1976-1981) et secrétaire (1981-1984) du Conseil du trésor du gouvernement du Québec ; participe à la création de l'École nationale d'administration publique-ÉNAP de l'Université du Québec-UQ et de l'Institut national de la recherche scientifique-INRS ; participe aux négociations des conditions de travail des employés des secteurs publics et para-publics émargeant au budget de l'État québécois.
Sous-ministre au ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec (1984-1987).
Vice-président exécutif (1987-1988) de la Société générale de financement-SGF ; à ce titre, il est appelé à rationaliser les chantiers maritimes du Québec. Président du chantier maritime MIL Davie (1988-1991). Pour sauver le chantier maritime de la compagnie Davie à Lévis, il ferme celui de Marine Industrie de Sorel, le chantier de la Vickers à Montréal et une usine de Rimouski ; la compagnie Alstom Canada achète le département de Marine Industries de Sorel spécialisé dans la construction de groupes électrogènes.
Président et chef de la direction d'Alstom Canada (1991-1997). Président de la compagnie Gaz Métro (1997-2007).
Membre des conseils d'administration de Gaz Métro, Axa Canada, Fonds Investors, Groupe CGI, Conference Board of Canada, Conseil du patronat du Québec, Fondation de l'institut de cardiologie de Montréal (2007-2009).
Président du conseil de la Caisse de dépôt et placement du Québec-CDPQ (2009-).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)