Simard (Jean)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de lettres (romancier) né en 1916 à Québec.

Études au Séminaire de Québec-SdeQ et à l'École des beaux-arts de Montréal-ÉBAM.
Professeur (1939-1954), chef de section et membre du conseil pédagogique (1954-1963) et directeur des études (1961-1962) à l'École des beaux-arts de Montréal-ÉBAM.

  • Publications - Liste partielle


Félix. Livre d'enfant pour adulte (roman, 1947)
Mon fils pourtant heureux (roman, 1956)
Les Sentiers de la nuit (roman, 1959)
Le Temps tournera au beau (roman, 1966)
L'Appel du Nord dans la littérature canadienne-française (essai, 1972)
L'Apprentissage de Duddy Kravitz (traduction du livre de Mordecai Richler, 1976)
Le Fol été de Sheila Redden (roman, 1978)
Le Cave (roman, 1981)
Le Singe et le perroquet (récits, 1983).

  • Distinctions -


Prix Ludger-Duvernay de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal-SJBM (1963)
Prix Kormann de l'Académie française (1947)
Prix du Cercle du Livre de France (1956)
Membre de la Société royale du Canada-SRC (1962)
Prix de traduction du Conseil des Arts du Canada (1976)

  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)