Simard (Francis)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Simard (Francis).

Apprenti électricien né en 1947 à Val-Paradis, Abitibi.
Militant du Rassemblement pour l'indépendance nationale.
Membre de la cellule Chénier du Front de libération du Québec-FLQ appréhendé le 27 décembre à Saint-Luc (Saint-Jean-sur-Richelieu), puis reconnu coupable de l'enlèvement et du meurtre de Pierre Laporte, il est condamné à la prison à vie ; Paul Rose, Jacques Rose, Bernard Lortie et Francis Simard sont ceux qui enlèvent Pierre Laporte et le détiennent comme otage du 9 au 17 octobre 1970 date de son décès. Durant son procès, il est condamné à 4 reprises pour outrage au tribunal dont il affirme que le juge est ridicule et montre le poing au ciel au moment où débute son procès.Libéré sous conditions en 1982.
Dans ses mémoires publiées en 1982, il affirme que la mort de Laporte n'a pas été un accident mais qu'il a été délibérément étranglé avec sa chaîne de cou après qu'il eût tenté de s'évader ; il s'était cependant blessé. En étranglant Laporte, le FLQ voulait démontrer au Giuvernement que s demandes étaient sérieuses.
Décès le 10 janvier 2015 (rupture de l'aorte abdominale).

  • Publications-


Pour en finir avec octobre (1982) traduit en anglais sous le titre Talking it Out : The October Crisis from The Inside.

Voir Québec (province). Crises. Crise d'octobre 1970.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)