Serreau (Jean ; dit Saint-Aubin)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Militaire, marin et seigneur né en 1621 dans le Poitou (France).

Arrive en Nouvelle-France vers 1660 et s'installe sur une terre de la seigneurie d'Argentenay sur l'île d'Orléans.
Père de la lignée Serreau/Boileau d'Amérique.
Épouse Marguerite Boileau à Château-Richer en 1663 ; de cette union sont issus Marguerite Serreau (mariée à Pierre Petitpas), Pierre Serreau et Geneviève Serreau (mariée à Barthélemi Bergeron).
Le 25 juillet 1665, il surprend l'amant de sa femme qui porte la main à son épée ; il le tue à coups de bâton ; il se rend en France et, plaidant la légitime défense, il obtient des lettres de grâce signées par Louis XIV ; cependant, à son retour de France en 1667, à la demande de la seigneuresse d'Ailleboust, il est chassé de la terre qu'il occupait sur l'île d'Orléans.
En 1676, il s'établit à Passamaquoddy ou Pesmocadie (Acadie).
En juin 1684, on lui concède la seigneurie de Passamaquoddy ou Pesmocadie sur la rivière Sainte-Croix (Acadie).
Au mois d'août 1692, il est capturé en même temps que Jacques Petitpas par le major Benjamin Church.
Décès en 1705 à Port-Royal (Acadie).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)