Schoeters (Georges)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Né en 1930 (22 avril 1930) à Anvers (Belgique).

Immigre au Québec vers 1951.
S'inscrit en économique à l'Université de Montréal en 1951.
L'un des fondateurs du Front de libération du Québec-FLQ (Février 1963). dont Raymond Villeneuve, 19 ans, Gabriel Hudon, 21 ans, et Jeanne Pépin Schoeters, 25 ans. En août 1959, il faisait partie d'une délégation d'étudiants qui avaient été invité à visiter Cuba par l'Institut de la réforme agraire ; Fidel Castro lui avait demandé de faire partie de l'Institut dont la vocation comprenait l'organisation de coopératives, la mise sur pied de centres de recherches agronomiques, l'éducation des fermiers, l'amélioration des plantations, la création de centres de récréation è l'usage de la population rurale et une juste redistribution des terre ; lui et son épouse, ne revinrent pas au Québec avec la délégation. Revient au Québec en 1963. Condamné à 10 ans de prison pour homicide involontaire relativement à la mort de William Vincent O'Neill, gardien de nuit tué par l'explosion d'une bombe à l'arrière du centre de recrutement de l'Armée canadienne le 20 avril 1963. À sa sortie de prison, en 1967, il est expulsé du Canada vers sa Belgique natale. Décès en 1997. Voir Québec (province). Crises. Crise d'octobre 1970.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)