Sainte-Barbe (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 39,78 km2.


  • Éphémérides -


1882 (6 février) Érection canonique de la paroisse Sainte-Barbe par détachement de celle de Saint-Anicet.
(12 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Sainte-Barbe.
1884 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse.
1923 La population de la paroisse est de 575 âmes.
1947 (8 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Barbe.
1990 La population de Sainte-Barbe est de 1 178 habitants.
2000 La population de Sainte-Barbe est de 1 306 habitants.
2010 La population de Sainte-Barbe est de 1 482 habitants.

  • Économie -


Agriculture.

  • Toponymie -


Sainte-Barbe rappelle le souvenir de Marie-Barbe de Boullongne, épouse de Louis d'Ailleboust de Coulonge et d'Argentenay, gouverneur général de la Nouvelle-France (1648-1651) ; ce nom a été choisi par Mgr Édouard-Charles Fabre, évêque de Montréal (1876-1896), qui avait une grande dévotion pour sainte Barbe.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au sud-ouest de Salaberry-de-Valleyfield, près du lac Saint-François.
Diocèse de Valleyfield.
Municipalité régionale de comté du Haut-Saint-Laurent.
Région touristique de la Montérégie.

  • Accès : Route 202 x Route 132.

Carte 9.

Carte 9 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)