Saint-Vallier (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 42,24 km2.
  • Gentilé - Vallierois, oise.


  • Éphémérides -


Voir La Durantaye (municipalité de paroisse).

Vers 1700 Arrivée des premiers colons venus de l'île d'Orléans.
1710 Arrivée de Prisme Bélanger, le premier colon de ce qui deviendra Saint-Vallier.
1713 Fondation de la mission et ouverture des registres de la paroisse.
1714 (29 octobre) Érection canonique de la paroisse sous le nom de Saint-Philippe-et-Saint-Jacques ; son territoire couvre lune partie de la seigneurie de La Durantaye (146).
1716 Louis-Joseph Morel de La Durantaye acquiert par héritage la partie est de la seigneurie de La Durantaye (146).
1720 (18 août) Vente de la partie est de la seigneurie de La Durantaye (146) par Louis-Joseph Morel de La Durantaye aux Hospitalières de l'Hôpital Général de Québec qui la nomment Saint-Vallier.
1722 Nomination du premier curé résidant de la paroisse Saint-Vallier.
1747-1748 Construction du moulin du Petit-Canton sur la décharge du lac Saint-Michel par les seigneuresses, les Soeurs de l'Hôpital général de Québec ; ce moulin servait à carder la laine, à moulanger les grains et fendre les bardeaux.
1767 (13 novembre) Vente de la seigneurie de Saint-Vallier par l'Hôpital Général de Québec à Charles-François-Xavier Tarieu de La Naudière et à son épouse, Marie-Catherine LeMoyne de Longueuil.
1776 Au décès de Charles-François-Xavier, la seigneurie passe à son fils Charles-Louis Tarieu de Lanaudière.
1781 (16 mars) La seigneurie appartient à Marie-Catherine Lemoyne de Longueuil, veuve de Charles-François-Xavier Tarieu de Lanaudière.
1797 Le seigneur Charles-Louis Tarieu de Lanaudière fait construire un moulin près de la rivière du Sud ; on le nomme moulin du Grand-Sault.
1811 Au décès de Charles-Louis Tarieu de Lanaudière, la seigneurie passe à ses soeurs Agathe et Marie-Louise.
1830 (15 janvier) La seigneurie appartient à Antoine-Ovide Tarieu de Lanaudière, Marie-Louise Tarieu de Lanaudière, Agathe Tarieu de Lanaudière, Charles-Marguerite Tarieu de Lanaudière, Marie-Anne Tarieu de Lanaudière, veuve de François Baby, et ses enfants, François Baby fils, Jacques-Raymond Baby, Joseph Baby, Catherine Baby, Marguerite Baby, Marie-Anne Baby, Ursule-Monique Baby et Josephte-Thérèse Baby.
1845 (8 juin) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Vallier.
1847 (1 septembre) Abolition de la municipalité de la paroisse de Saint-Vallier.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Vallier.
1905 Le toit du moulin du Grand-Sault est remplacé par un toit à lucarnes; Auguste Kemler Laflamme construit un barrage en béton armé qui est percé d'un dalot amenant l'eau aux quatre turbines du moulin.
1923 La population de la paroisse est de 1 123 âmes.
1942 (15 novembre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Vallier.
1958 (11 janvier) Constitution de la municipalité du village de Saint-Vallier par détachement de celle de la paroise du même nom.
1978 Le moulin du Grand-Sault cesse d'être exploité, le moulin à scie adjaçant d'étant effondré.
1990 La population de Saint-Vallier (village) est de 471 habitants, celle de Saint-Vallier (paroisse), 690.
1993 Le moulin du Grand-Sault est converti en centrale électrique. (10 mars) Regroupement des municipalités du village et de la paroisse de Saint-Vallier.
2000 La population de Saint-Vallier est de 1 059 habitants.
2010 La population de Saint-Vallier est de 1 032 habitants.

Vallierois cités dans La Mémoire du Québec -

André-Albert Blais, Marie-Josephte Corriveau, Ernest Roy, Louis-Rodolphe Roy, Paul Roy, Rodolphe Roy, George Sylvain, Michel Letellier.

  • Attraits :


Église Saints-Philippe-et-Jacques ; orgue Casavant (1905).
Maison du docteur Joseph Côté (1850-1860) ; 350, rue Principale ; construite pour le docteur Joseph Côté ; acquise en 1933 par Ernest Roy qui l'utilise comme bureau de poste ; classée monument historique en 1979.
Moulin du Grand-Sault (1797).
Musée des voitures à chevaux ; 293, route 132 ; expose 65 voitures d'été et d'hiver, des attelages et des instruments aratoires.
Refuge d'oiseaux migrateurs (chasse interdite).

  • Accueil -


Cabanes à sucre (une de 70 couverts et une de 200 couverts).

  • Toponymie -


Voir La Durantaye (seigneurie).
Saint-Vallier rappelle le souvenir de Mgr Jean-Baptiste de Saint-Vallier, évêque de Québec (1687-1727), qui sert d'intermédiaire lorsque Louis-Joseph Morel de La Durantaye céde sa portion de la seigneurie à l'Hôpital général de Québec.

  • Repères géographiques -


Sur la rive droite du Saint-Laurent.
Au sud-ouest de Montmagny, à l'embouchure de la rivière Boyer.
Diocèse de Québec.
Division administrative seigneuriale de Québec-DASQ.
Municipalité régionale de comté de Bellechasse.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 132 ou Autoroute Jean-Lesage (20) via Route 281.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)