Saint-Joseph-de-Coleraine (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 125,11 km2.
  • Gentilé - Colerainois, oise.


  • Éphémérides -


1864 (20 décembre) Proclamation du canton de Coleraine.
1891 (11 novembre) Constitution de la municipalité de Saint-Désiré-du-Lac-Noir par détachement de celle d'Ireland.
1908 (27 octobre) La municipalité de Saint-Désiré-du-Lac-Noir adopte le nom de Saint-Joseph-de-Coleraine.
1915 Mise en exploitation de mines d'amiante et arrivée des premiers colons.
1917 Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Joseph-de-Coleraine.
1923 La population de la paroisse est de 660 âmes.
1938 (30 septembre) Fondation de la Caisse populaire de Coleraine.
1990 La population de Saint-Joseph-de-Coleraine est de 1 749 habitants.
2000 La population de Saint-Joseph-de-Coleraine est de 1 750 habitants.
2010 La population de Saint-Joseph-de-Coleraine est de 2 066 habitants.
2012 (4 avril) Le président et chef de la direction de la mine Lac-d'Amiante de Saint-Joseph-de-Coleraine, Simon Dupéré, annonce qu'il évaluera les différentes options visant à maximiser la valeur du site, incluant le démantèlement des actifs de la société ; cette situation résulte du rejet à 72 % de sa dernière offre que 59 travailleurs avaient acceptée mais que 157 avaient rejetée ; cette offre comportait une diminution des salaires et des vacances.

  • Attraits :


Ferme Tatonka ; spécialisée dans l'élevage du bison et du sanglier.
Monts Coleraine ; 6, avenue Saint-Patrick ; 3 monts sur une superficie de 12 km2 ; mont Oak (460 m), colline Kerr (494 m), mont Caribou (558 m) ; 5 lacs ;

 Faune terrestre ; comprend l'orignal, le cerf de Virginie.
 Faune aviaire ; comprend une centaine d'espèces dont l'urubus à tête rouge, le pic à tête rouge et la paruline.
 Flore ; comprend l'aspidote touffue, l'adiante des Montagnes vertes, le pin rouge et une forêt de chênes rouges.
 Sentiers pédestres (34 km).




  • Toponymie -


Coleraine rappelle une ville du comté de Londonderry, Irlande ; Coleraine est issu du gaélique cùilraithin composé de cùil signifiant «coin» et raithin signifiant «fougère» pour «coin des fougères» ou «fougeraie».

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au sud de Thetford-Mines.
Diocèse de Québec.
Municipalité régionale de comté de L'Amiante.
Région touristique de la Chaudière-Appalaches.

  • Accès : Route 112.

Carte 6.

Carte 6 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)