Saint-Jean (seigneurie)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides -


1701 (13 octobre) Concession d'une seigneurie (3/4 lieue de front sur le Saint-Laurent sur 2 lieues de profondeur) par le gouverneur Louis-Hector de Callières et l'intendant Jean Bochart de Champigny aux ursulines de Trois-Rivières.
1727 (18 avril) La seigneurie est augmentée par 3/4 lieue de front sur 1 lieue de profondeur.
1781 (3 février) La seigneurie appartient aux ursulines de Trois-Rivières.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.

  • Toponymie -


Aussi appelée Maskinongé-Est.

  • Repères géographiques -


Sur la rive gauche du Saint-Laurent.
Entre la seigneurie de Maskinongé (16), la seigneurie de Rivière-du-Loup-en-Haut (21) et la seigneurie de Carufel (18).
Division administrative seigneuriale de Trois-Rivières-DASTR.


  • Crédits -


Seigneuries et fiefs du Québec Dossiers toponymiques (Serge Courville et Serge Labrecque , CELAT Université Laval à Québec-ULQ, 1988)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)