Saint-Ignace-de-Stanbridge (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 69,33 km2.
  • Gentilé - Ignaçois, oise.


  • Éphémérides -


1801 Proclamation du canton de Stanbridge qui est concédé à James McGill de Montréal.
Vers 1810 Arrivée des premiers colons dont Peter et Oliver Stone ; ils nomment l'endroit Stone-Settlement.
1819 Construction d'une chapelle méthodiste à Mystic.
1821 Arrivée de pionniers à Mystic, dont Salomon Walbridge venu de Cambridge (Vermont), et des membres de la famille Clappers.
1856 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de North Stanbridge.
1864 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de Mystic. Mise en exploitation d'une fonderie et d'un atelier de travail du métal par le fils de Salomon Walbridge à Mystic.
1868 Construction d'un barrage sur le ruisseau Walbridge pour faire fonctionner la fonderie de Walbridge.
1873 Ouverture des registres de la paroisse catholique Saint-Ignace.
1876 (3 avril) Érection canonique de la paroisse Saint-Ignace par détachement de celle de Notre-Dame-de-Stanbridge ; son territoire couvre une partie du canton de Stanbridge.
1877 Construction de la première église Saint-Ignace.
1879 Nomination du premier curé résidant.
1880 Ouverture de la première école.
1882 Construction de l'église méthodiste à Mystic.
1889 (21 mars) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Ignace-de-Stanbridge.
1897 Fermeture de la fonderie de Mystic.
1923 La population de la paroisse Saint-Ignace est de 556 âmes.
1946 Incendie de l'église de 1877.
1947 Arrivée des Soeurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe.
1949 Construction de l'actuelle église Saint-Ignace. (9 avril) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Ignace de Stanbridge.
1990 La population de Saint-Ignace-de-Stanbridge est de 740 habitants.
2000 La population de Saint-Ignace-de-Stanbridge est de 688 habitants.
2010 La population de Saint-Ignace-de-Stanbridge est de 646 habitants.

  • Attraits :


Église méthodiste de Mystic et son cimetière adjacent (1881-1882).
Église Saint-Ignace et son cimetière (1949).
Grange presque circulaire Wallbridge (1882) ; bâtiment dodécagonal (12 côtés) construit à Mystic par Alexander Solomon Walbridge (1828-1897), l'un des pionnier de Mystic ; la grange est l'un des sites du Musée de Missisquoi ; l'autre site est situé à Stanbridge East.
Magasin général de Mystic ; transformé en auberge-Restaurant.

  • Toponymie -


Mystic réfèrerait à la très grande croyance de certains des premiers habitants de l'endroit ; Mystic pourrait venir de «mistik», un mot cri signifiant «arbre», «bois» ; pourrait être la transformation graphique d'un mot de la tribu amérindienne des Wampanoags «mush-uhtuq» signifiant «grande rivière» ; pourrait aussi être la transformation graphique de l'algonquien «Missi-Tuk» signifiant «une grande rivière dont les eaux sont entraînées par les vagues».
Saint-Ignace rappelle le souvenir de Mgr Ignace Bourget, évêque de Montréal (1840-1876).
Stanbridge rappelle une ville d'Angleterre ; Stan, un vieux mot anglais, signifie «pierre» et bridge, un mot anglais, signifie «pont», d'où «pont de pierres».

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
À environ 95 km à l'ouest-sud-ouest de Sherbrooke.
Diocèse de Saint-Hyacinthe.
Municipalité régionale de comté de Brome-Missisquoi.
Région touristique des Cantons-de-l'Est.
Carte 8.

Carte 8 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)