Saint-Éloi (municipalité de paroisse)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 67,69 km2.
  • Gentilé - Éloisien, ienne.


  • Éphémérides -


1687 Concession d'une seigneurie à Charles Denys de Vitré qui la nomme Trois-Pistoles (171).
1696 Acquisition de la seigneurie de Trois-Pistoles (171) par Jean Riou.
1848 (9 mars) Érection canonique de la paroisse Saint-Éloi ; son territoire couvre une partie de la seigneurie de Trois-Pistoles, de la seigneurie de L'Île-Verte (k et 170) et du canton de Bégon.
1854 (18 décembre) Abolition du régime seigneurial.
1855 (1 juillet) Constitution de la municipalité de la paroisse de Saint-Éloi.
1923 La population de la paroisse est de 975 âmes.
1933 Fondation de la Caisse populaire de Saint-Éloi. (24 octobre) Fondation de la Caisse populaire de Saint-Éloi.
1990 La population de Saint-Éloi est de 404 habitants.
2000 La population de Saint-Éloi est de 322 habitants.
2010 La population de Saint-Éloi est de 333 habitants.

  • Patrie -


Jean-Claude Bouchard.
Eugène Godbout.
Joseph-Adélard Godbout.
Ernest Lapointe.
Laurent Lizotte.

  • Sports -


Sentier national du Québec ; 144 km entre Trois-Pistoles et Dégelis ; traverse 10 municipalités (Trois-Pistoles, Saint-Éloi, Saint-Jean-de-Dieu, Saint-Clément, Saint-Cyprien, Sainte-Rita, Squatec, Saint-Juste-du-Lac et Dégelis.

  • Économie -


Culture de la pomme de terre.
Élevage d'animaux de boucherie.
Production laitière.

  • Toponymie -


Trois-Pistoles rappelle la seigneurie de ce nom dans laquelle le territoire de la municipalité est situé.
Saint-Éloi rappelle le souvenir de Éloi Rioux, seigneur de Trois-Pistoles (171) à l'époque de la fondation de la paroisse.

  • Repères géographiques -


Sur le versant droit du bassin du Saint-Laurent.
Au nord-est de Rivière-du-Loup.
Diocèse de Rimouski.
Municipalité régionale de comté des Basques.
Région touristique du Bas-Saint-Laurent.

  • Accès : Route 132.

Carte 3.

Carte 3 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)