Sévigny (Pierre)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire né en 1917 à Québec.

Études au Loyola College, au Séminaire de Québec et à l'Université Laval à Québec-ULQ.
S'enrôle dans l'armée canadienne en 1939, est promu lieutenant en 1940 et joint l'Artillerie de Québec.
En 1944, l'Artillerie de Québec est rattachée à une division polonaise et débarque en France le 6 juin 1944.
Devenu capitaine, il prend part à des batailles en Belgique et en Allemagne.
Promu major au front, il perd une jambe au cours de la bataille du Rhin.
Démobilisé avec le grade de lieutenant-colonel.
Député du Parti progressiste-conservateur du Canada-PPCC de Longueuil à la Chambre des communes-Cdesc (1958-1963).
Ministre associé à la Défense (1959-1963), il démissionne en raison de son désaccord sur la politique de défense du premier ministre John G. Diefenbaker.
Des allégations exprimées à la Chambre des communes en 1966 par le ministre libéral de la Justice, Lucien Cardin, font état d'une liaison qu'il aurait entretenue entre 1959 et 1961 avec Gerda Munsinger alors qu'il était ministre associé à la Défense nationale du Canada.
Munsinger aurait été une espionne à la solde de l'Allemagne de l'Est.
Une commission d'enquête l'exonère de toute action déloyale envers le Canada, mais elle conclut que John Diefenbaker aurait dû exiger sa démission quand la Gendarmerie royale du Canada-GRC l'avait informé de l'identité de cette femme «une prostituée, une voleuse et une espionne à ses heures».
Professeur à temps partiel de finances publiques (1967-1980) au Sir-George-Williams' College-SGWC de Montréal, puis à temps plein (1980-) à la Concordia University de Montréal.
Fils de Albert Sévigny. Père de Pierrette Sévigny. Oncle de Robert Flahiff.
Décès en 2004 à Montréal.

Ministre du gouvernement du Parti progressiste conservateur du Canada-PCC démissionnaire (1963).

  • Publications - Liste partielle


Face à l'ennemi (1946)
This Game of Politics (1965)
L'affaire gerda Munsiger (Gilles-Philippe Delorme et Danielle Roy, Les éditions JCL (2014)

  • Distinctions -


Médaille Virtuti Militari (équivalent polonais de la Victoria Cross britannique).
Croix de guerre de la Belgique.
Croix de guerre de la France.
Officier de l'Ordre du Canada-OOC (1994).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)