Roy (Patrick)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Athlète (hockey) né en 1965 (5 octobre 1965) à Québec. Gardien de but. Joue dans la Ligue Nationale de Hockey-LNH pour les Canadiens de Montréal (1985-1996) et pour le Colorado Avalanche (1996-2003).

Vice-président aux opérations et entraîneur-chef des Colorado Avalanche (23 mai 2013-11 août 2016) ; il démissionne de ce poste à la suite de différend avec son ancien coèquipier et patron Joe Sakic.
On le surnommait Casseau.
Premier gardien de but à avoir accumulé 500 victoires au cours de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey-LNH (26 décembre 2001, 2 à 0 contre les Dallas Stars).
Petit-fils de Bona Arsenault.

  • Palmarès partiel -


Au cours des saisons régulières, il avait participé à 1 029 matchs et accumulé 551 victoires dont 66 jeux blancs, 315 défaites et 131 nulle.
Au cours des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, il avait participé à 247 matchs et accumulé 151 victoires dont 23 jeux blancs et 94 défaites.
Participe 4 fois au gain de la Coupe Stanley par son équipe (Canadien de Montréal, 1986 et 1993 et Colorado Avalanche, 1996 et 2001).
Participe au match annuel des étoiles de la Ligue nationale (1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 2002).
Moyenne de buts alloués par partie : 2,54.

  • Distinctions -


Trophée Conn-Smythe (1986, 1993 et 2001).
Trophée William-M.-Jennings (1987, 1988, 1989, 1992 et 2001).
Trophée Vézina (1989, 1990 et 1992).
Trophée Conn-Smythe (1993).
Trophée Conn-Smythe ( 2001).
Intronisé au Temple de la renommée du hockey-TRH en 2006.
Intronisé au Panthéon des sports du Canada en 2010.
Intronisé au Panthéon des sports du Québec en 2011.
Trophée Jack-Adams (2014) du meilleur entraîneur fe l'année

  • Bibliographie -


Patrick Roy : Le Guerrier (biographie, Michel Roy, (2007) ; traduit en anglais par Charles Phillips sous le titre Patrick Roy : Winning. Nothing Else, 2008).
Pseudos colligés par Raymond Turcotte

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)