Roquemaure (municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 121,67 km2.
  • Gentilé - Roquemaurien, ienne.


  • Éphémérides -


1916 Proclamation du canton de Roquemaure.
1933 Arrivée des premiers colons venus majoritairement de Kamouraska et de L'Islet.
1934 Érection canonique de la paroisse Sainte-Anne.
1936 Bénédiction de l'église Sainte-Anne.
1937 (7 mai) Fondation de la Caisse populaire de Sainte-Anne-de-Roquemaure.
1944 Érection canonique de la paroisse Sainte-Anne.
1947 Arrivée des Soeurs des Sacrés-Coeurs-de-Jésus et-de-Marie qui prennent charge de l'éducation des enfants.
1952 (1 janvier) Constitution de la municipalité de Roquemaure.
1970 (25 août) Incendie de l'église paroissiale.
1974 Inauguration de l'actuelle église paroissiale.
1990 La population de Roquemaure est de 508 habitants.
2000 La population de Roquemaure est de 438 habitants.
2010 La population de Roquemaure est de 404 habitants.

  • Patrie -


Henri Massé.

  • Accueil -


Cabane à sucre (100 couverts).

  • Attraits :


Marais Antoine ; 2e et 3e Rang Ouest, à 6 km à l'ouest de Roquemaure ; 284 hectares ; sentiers pédestres et passerelles sur 1,5 km en milieu marécageux ;

*Faune aviaire : plus de 150 espèces d'oiseaux dont canards, pygargue à tête blanche, busard Saint-Martin, crécerelle d'Amérique, grue du Canada, râle jaune etc.



  • Faune aquatique : passe migratoire pour le grand brochet.

Faune terrestre : comprend le castor du Canada, l'orignal et les petits rongeurs.

  • Flore : comprend l'iris versicolore, le rubanier à gros fruits, les nénuphars, les sagittaires latifoliés.



  • Toponymie -


Roquemaure rappelle le souvenir du lieutenant-colonel de Roquemaure, commandant du régiment de la Reine de l'armée de Montcalm.
Sainte Anne a été choisie comme patronne de la paroisse parce que c'est le jour de sa fête qu'on y célèbra la première messe, un 26 juillet ; Sainte-Anne rappelle également Sainte-Anne-de-la-Pocatière, siège social de la Société de colonisation de Québec créée pour favoriser la colonisation d' Abitibi.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de Rouyn-Noranda, près du lac Abitibi.
Diocèse de Amos.
Municipalité régionale de comté d' Abitibi-Ouest.
Région touristique d' Abitibi-Témiscamingue.

  • Accès : Route 393 à Palmarolle via Route 117, Route 101 et Route 388 ou Route 390.

Carte 14.

Carte 14 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)