Roquebrune (Robert Larocque dit Robert de)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Homme de lettres (essayiste, romancier et mémorialiste) né en 1889 au manoir seigneurial de L'Assomption.

Études au Collège Mont-Saint-Louis-CMSL de Montréal, au Collège de France et à la Sorbonne de Paris.
Cofondateur, avec Marcel Dugas du Nigog, une revue engagée dans la modernité en lutte contre le régionalisme (1918).
Entre au service des Archives publiques du Canada en 1919.
Directeur des archives publiques du Canada à Paris (1945-).
Petit-fils de Jean-Baptiste-René Hertel de Rouville.
Arrière-petit-fils de Charles-Michel d'Irumberry de Salaberry.
Décès en 1978 (4 Juillet 1978) à Cowansville.

  • Publications - Liste partielle


Éloge à la vie (recueil en vers libres ; couverture illustrée par Ozias Leduc, 1916)
Les habits rouges (roman, 1923)
Testament de mon enfance (mémoires, 1952)
Les Canadiens d'autrefois (essais historiques, 1962)
Quartier Saint-Louis (récit, 1966)
Cherchant mes souvenirs 1911-1940 (1968)
L'invitation à la vie et Paysages et autres proses (Les herbes rouges, 2002)


  • Distinctions -


Prix David de la Province de Québec (1923).
Prix Ludger-Duvernay de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal-SJBM (1953).
Médaille de l'Académie canadienne-française-ACF (1967)

  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Littérature québécoise (essai, Laurent Mailhot, Éditions Typo, 1997)
L'Art de la fabulation (récit biographique, Normand Cazelais, Éditions XYZ, 2011)

Publicité

(Annonces .)
Outils personels