Robin, Pipon and Co (entreprise commerciale de pêches)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Éphémérides -


1765 La compagnie Ripon, Pipon and Co établit un poste de pêche à Arichat, Cap-Breton (Nouvelle-Écosse).
1766 Le Jerseyen Charles Robin atterrit dans la seigneurie de Paspébiac (197).
1767 Charles Robin ouvre un poste de pêche à Paspébiac.
1774 Charles Robin recrute 81 Acadiens déportés en France.
1776-1783 Durant la Guerre d'indépendance américaine, Charles Robin se retire dans son île de Jersey.
1783 Charles Robin gère ses postes de pêche.
1802 Charles Robin retourne dans l'île de Jersey.
1808 James Robin, neveu de Charles Robin, remplace ce dernier comme chef de l'entreprise de pêche.
1831 John Le Boutillier, l'un des gérants de Robin fonde sa propre entreprise de pêche.
1877 Charles Robin and Co. exploite 15 postes de pêche dans 3 provinces et exporte de 90 000 à 100 000 quintaux de morue salée.
1886 Charles Robin and Co. déclare faillite et la famille Robin quitte l'entreprise.
1887 Fusion de la compagnie Charles Robin et de la compagnie J. and E. Collas sous le nom de Charles Robin Collas Co.
1904 La Charles Robin Collas devient la Robin, Jones and Whitman dont le siège social est situé à Halifax (Nouvelle-Écosse).
1906-1920 La Robin, Jones and Whitman ouvre des magasins généraux en Gaspésie, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.
1909 (Septembre) Intervention de l'armée canadienne ; pour la première fois, les pêcheurs des villages de Rivière-au-Renard, Petite-Rivière-au-Renard, Petit-Cap, Saint-Maurice-de-l'Échouerie, Pointe-Jaune, Anse-à-Valleau et Fame Point refusent collectivement le prix que veulent payer les marchands (Robin, Le Boutillier), c'est la révolte ; les marchands cèdent, mais portent plainte devant la justice ; 2 navires de guerre canadiens, le Christine et le Canada, débarquent des gens armés chargés d'arrêter les rebelles ; en deux razias, les miliciens arrêtent 24 pêcheurs ; l'accusation de tentative de meurtre ayant été levée, 22 des prisonniers plaident coupable aux accusations d'émeute, de lésion corporelle grave, de voies de fait, d'avoir troublé l'ordre public, etc. ; 17 sont libérés sous condition alors que 5 sont condamnés à la prison pour des termes variant de 8 à 11 mois et devant être purgées à la prison de Percé.
1923 Fondation de la première coopérative de pêcheurs de la Gaspésie.
1964 Un incendie détruit les bâtisses de la compagnie à Paspébiac. La compagnie abandonne le domaine des pêcheries.
1992 (2 juilliet) Un moratoire est décrété sur la pêche à la morue.
2004 (Novembre) La compagnie Robin, Jones and Whitman se place sous la protection de la loi sur les créanciers.
2005 (16 décembre) Fermeture des magasins Robin en Gaspésie.

Publicité

(Annonces .)
Outils personels