Richibouctou (agglomération du Nouveau-Brunswick)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides -


1684 (20 septembre) Concession de la seigneurie de la rivière Richibouctou à Louis Damours des Chaufours, fils de Mathieu Damours.
Les premiers colons de la seigneurie furent Joseph Bastarache, Isidore Bastarache, Charles Leblanc, François Leblanc, Jean Desroches, Joseph Richard, Baptiste Landry et les frères Maillet qui s'établirent à Richibouctou et à Bouctouche.
1696 (15 octobre 1696) La seigneurie est concédée à Georges Reignard du Plessis, trésorier de la Nouvelle-France.
1697 (28 avril 1697) Révocation de la concession à Régnard du Plessis.
1809 Érection canonique de la paroisse Saint-Antoine.
1881 Érection canonique de la paroisse Saint-Louis-de-Gonzague

  • Toponymie - Richibouctou vient du micmac kitchipogteo composé de kitchi signifiant «gros», «grand», et bougteo signifiant «feu», le tout signifiant «gros feu». Selon certains Richibouctou être issu du micmac Lichitoucktouck signifiant «rivière qui entre dans le bois».


  • Repères géographiques -


Sur le détroit de Northumberland, en face de l'Île du Prince-Édouard.
Diocèse de Moncton.
Acadie.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)