Radisson (Pierre-Esprit)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Coureur des bois, explorateur et trafiquant de fourrures né vers 1636 dans la paroisse Saint-Sulpice de Paris (France).

Arrive en Nouvelle-France (Trois-Rivières) en 1651 à l'âge de 16 ans.
Enlevé par les Mohawks qui l'adoptent et le nomment Orinha ou Oninga signifiant Indien blanc.
Réprimandé par le gouverneur de la Nouvelle-France pour avoir chassé sans son autorisation, ce Français et son beau-frère, Médard Chouart Des Groseilliers, s'adressent au roi d'Angleterre qui leur apporte le soutien financier nécessaire à leur projet de se rendre à la baie de Hudson sans passer par le fleuve Saint-Laurent.
Le projet se concrétise en 1669 et la Hudson's Bay Company-HBC est incorporée en 1670.
Radisson agit comme guide, interprète et conseiller auprès de la compagnie (1670-1674).
Insatisfaits et attirés par Colbert, le secrétaire d'État français, les deux beaux-frères reviennent au service de la France.
Radisson travaille pour la Compagnie du Nord et détruit des postes de traite de négociants anglais (1682-1684) ; la Hudson's Bay Company-HBC le réengage en 1684 et il gère la traite au fort Nelson (1685-1687).
Sa tête étant mise à prix au Canada, Radisson qui était marié à une demoiselle Kirke de Londres, se retire à Londres et rédige ses mémoires de voyages.
Demi-frère de Marguerite Hayet, épouse de Médard Chouart Des Groseilliers.
Frère d'Élisabeth Radisson mariée à Claude Jutras et de Françoise Radisson, mariée à Claude Volant de saint-Claude.
Gendre de John Kirke, l'un des Frères Kirke.
Décès en 1710 à Londres (Angleterre).

  • Distinctions -


La rue Radisson de Montréal, le hameau de Radisson de la municipalité de la Baie-James et le canton de Radisson proclamé en 1965 et situé à l'ouest de la municipalité de Parent dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue honorent sa mémoire.

  • Crédits -


Les rues de Montréal. Répertoire historique (Ville de Montréal, éditions du Méridien, 1995)
Dictionnaire encyclopédique et historique des coureurs des bois (Alain Messier, Guérin éditeur, 2005)
Radisson, Indien blanc, agent double 1636-1710 (Marie-Hélène Fraïssé, Acte Sud, 2008).
Radisson - Tome 1 : Fils d'Iroquois (bandes dessinées par Jean-Sébastien Bérubé, Glénat Québec, 2009).
Radisson - Tome 2 : Mission à Onondaga (bandes dessinées par Jean-Sébastien Bérubé, Glénat Québec, 2010).
Les Aventures de Radisson - Tome I (Martin Fournier, Septentrion, 2011).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)