Power Corporation du Canada (holding commercial)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Son principal actionnaire est Paul Desmarais (61 % des droits de vote).

En 1965, Paul Desmarais prend le contrôle de la Corporation de valeurs Trans-Canada Ltée appartenant jusque-là à Jean-Louis Lévesque ; cette compagnie était alors propriétaire de la compagnie Provincial Transport, de l'Imperial Life Assurance, de l'hippodrome Blue Bonnets et de la maison Dupuis-Frères.
En 1967, la Corporation de valeurs Trans-Canada Ltée fonde la compagnie Les Journaux Trans-Canada Ltée qui acquiert le quotidien La Presse alors propriétaire de la station de radio CKAC.
En 1968, par un échange d'actions de Trans-Canada, Paul Desmarais prend le contrôle de la compagnie Power Corporation du Canada Ltée , une société créée en 1925 dans le but de faire l'acquisition des centrales électriques privées du Québec. Ces centrales seront nationalisées au cours des années 1960.
Monsieur Desmarais transforme ses acquisitions en une grande société de services financiers, de production industrielle et de communications, avec des intérêts importants en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.
En 1970, Paul Desmarais achète les actions de son principal associé dans Power Corporation, Peter Thompson, président de la firme de courtage Nesbitt Thompson, et devient ainsi maître absolu de Power Corporation.
En 1970, Paul Desmarais cède ses actions de Gesca à Power Corporation.
En août 2016, Sagard Capital Partners, de Greenwich, Connecticut, une filliale de Power Corporation prend un intérêt de 13,13 % dans le capital de la compagnie Performance Sports basée au New Hampshire ; Power devient ainsi le plus important actionnaire de cette entreprise qui fabrique, entre autres, les équipements de hockey de marque Bauer. Power possède aussi des intérêts dans le fabriquant Adidas, l'un des concurrents de Bauer.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)