Poutré (Félix)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Patriote.
Se réfugie aux États-Unis après la Bataille de Saint-Charles.
Capitaine d'une compagnie de Frères Chasseurs au camp de Napierville en novembre 1838.
Aurait été un agent de police infiltré parmi les Patriotes ; des reçus trouvés aux archives d'Ottawa pour différentes sommes que lui payaient les autorités anglaises pour ses dénonciations..
Décès en 1885 à Montréal.
En 1913, Gustave Lanctot révèle les documents démontrant la fausseté du livre de Poutré intitulé Échappé de la potence.Souvenir d'un prisonnier d'État.
Voir Québec (province). Crises. Émeutes de 1837 et de 1838.

  • Publications - Liste partielle


Échappé de la potence. Souvenirs d'un prisonnier d'État canadien en 1838 (1862)


  • Crédits :


Félix Poutré. Drame historique (Louis H. Fréchette, Beauchemin, 1871 ; Leméac, 1974)
Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)