Plamondon (Luc)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de lettres (parolier, auteur-compositeur) né en 1942 à Saint-Raymond. Parolier des revues musicales Starmania (musique de Michel Berger, 1979), La Légende de Jimmy, Sand et les Romantiques, Notre-Dame de Paris (musique de Richard Cocciante, 1998) et Cindy : Cendrillon (musique de Romano Musumarra, 2002). Président de la Société professionnelle des auteurs-compositeurs du Québec. Frère de Louis Plamondon.


  • Distinctions -


Chevalier de l'Ordre national du Québec-CONQ (1990).
Membre de l'Ordre des francophones d'Amérique-MOFA (1990).
Prix français Victoire du spectacle de l'année 1992 accordée à Starmania.
Chevalier de la Légion d'honneur de France (1994).
Prix français Victoire (7 février 1996) pour le spectacle qui a attiré le plus de spectateurs en 1995, Starmania (433 599).
Prix du Gouverneur général du Canada-GGC pour les arts du spectacle (1996).
Prix de la Francophonie (1997) décerné par la Société des auteurs et compositeurs dramatiques de France (fondée en 1777), pour avoir «accompli le tour de force d'imposer aux rythmes rock des paroles en français».
Chevalier de l'Ordre de la Pléiade (2001).
Officier de l'Ordre du Canada-OOC (2001).
En 2005, la Société professionnelle des auteurs et compositeurs du Québec-SPACQ crée le prix Luc-Plamondon en son honneur pour souligner l'ensemble de la carrière d'un parolier.
En 2008, l'album Starmania est classé au 36e rang des 50 meilleurs disques québécois de l'histoire choisis par un jury de 50 personnalités de la musique à qui on avait demandé de soumettre dans l'ordre leurs 10 titres préférés.
Intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2011 pour l'ensemble de son oeuvre.
Doctorat honoraire de l'Université de Montréal-UdeM (2013)
Compagnon de l'Ordre des arts et des lettres du Québec (2015)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)