Pescher (Marie)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Née vers 1640.

Lieu d'origine inconnu.
Fille du Roy arrivée à Québec le 30 juillet 1671 à bord du navire Prince-Maurice.
Mère de la lignée Harel/Pescher d'Amérique.
Épouse Jean Harel à Gentilly en 1671 ; de cette union sont issus Jean-François Harel (marié à Marie-Madeleine Brunet), Marie-Thérèse Harel (mariée à Nicolas Baillargeon), Françoise Harel (mariée à Pierre Blanchet), François Harel (marié à Marie-Angélique Bouteiller), Louis Harel (marié à Marie-Claude Miville), Jacqueline Harel (mariée à Pierre Piet), Jeanne Harel (mariée à Jacques Forcier) et Marie-Clémence Harel (mariée à Pierre Pélissier).
Décès en 1728 à Montréal.
En 1729, elle avait 93 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Les Filles du Roy au XVIIe siècle (Yves Landry, Leméac, 1992)

http://www.mesancetres.ca
http://www.migrations.fr/700fillesroy.htm
http://lesfillesduroy-quebec.org

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)