Pasquin (Louis)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (avocat).

Criminaliste qui a représenté la famille Cotroni.
Le 27 janvier 2007, Début de l'opération Piranha sur Louis Dauphin soupçonné de trafic de drogues avec l'aide de Me Pasquin
Le 14 octobre 2005, la Sûreté du Québec intercepte 2 intermédiaires et saisit 49 kg de cocaïne d'une pureté de 80 à 92 % achetée par le gang du Nord (Basses-Laurentides ) dirigé par Louis-Alain Dauphin, 53 ans, un trafiquant de drogues proche, mais indépendant, des Hells-Angels.
Le 26 octobre 2005, la SQ demande à un juge de la Cour du Québec de déterminer si 68 conversations enregistrées sont protégées par le princoipe des relations privilégiées entre un avocat et son client ; le juge détermine que 47 de ces enregistrements ne sont pas ainsi protégées. Au cours de l'enquête, la police saisit 49 kg de cocaïne ; Sauphin et Pasquin arrêtent de se parler au téléphone.
Le 14 mars 2006, lors de l'Opération Piranha, 23 personnes dont l'avocat criminaliste Louis Pasquin, 46 ans,Louis-Alain Dauphin, Michael Russell, 60 ans, un pilote d'avion de Toronto, Salvatore Brunetti, Carmelo Venneri et Jean-Daniel Blais sont arrêtés, puis accusés, entre autres, de gangstérisme, de complot de trafic de cocaïne et de trafic de drogues.

À la suite de la saisie d'octobre 2005, Me Pasquin a présenté Dauphin à Russell et ce dernier se seraient servi de la résidence de Pasquin à Lachenaie comme pied-à-terre et de point de rencontre avec Dauphin à qui il aurait remis la drogue ; Pasquin aurait servi d'intermédiaire entre Russell et Dauphin qui a ainsi pu réorganiser sa distribution de cocaïne .
Le 9 mars 2007, Dauphin et Brunetti plaident coupable ; Dauphin est condamné à 7 ans de prison et Brunetti à 2 ans de prison.
Le 5 mars 2009, le juge Carol Saint-Cyr déclare Pasquin, Vanneri et Blais coupables de gangsterisme en raison de leur implication dans un réseau de trafic de cocaïne, de complot de trafic de cocaïne et de trafic de drogues.
Le 6 mars 2009, aprèes un long procès, Pasquin est reconnu coupable su r 4 accusations dont trafic de substances pour le bénéfice ou sous la direction d'une organisation criminelle ; Pasquin devient ainsi le premier avocat reconnu coupable de gangstérisme.
Pasquin, qui est le premier avocat reconnu coupable de gangstérisme au Canada, en appelle de ce verdict mais il est quand même radié de façon administrative du Barreau du Québec .
En mai 2009, Pasquin est conduit à un pénitencier fédéral pour commencer à purger sa sentence
Le 12 juin 2009, Pasquin est condamné à 54 mois de prison, mais, comme il a inscrit sa cause en appel, il est remis en liberté sous caution. À moins d'une décision favorable de la Cour d'appel, Pasquin devra purger la moitié de sa peine derrière les barreaux avant de pouvoir demander une libération conditionnelle.
En août 2009, Michael Russel reconnaît sa culpabilité et est condamné à 18 ans de prison, Carmelo Venneri est condamné à 6 ans de prison et Jean-Daniel Blais à 3 ans de prison.
Le 18 janvier 2011, Dauphin est libéré sur parole par la Commission des libérations conditionnelles du Canada.
Le 27 février 2011 Michael Russel finit de purger sa sentence de 18 mois de prison
Le 15 avril 2014, la Cour d'appel du Québec maintient trois des accusations contre Me Pasquin dont celles de complot et de gangsérisme, mais l'acquitte de l'une des accusations de trafic de drogues. Pasquin continue de prétendre qu'il a présenté Russel à Dauphin mais qu'il ne savait rien du trafic de drogues.
Le 27 novembre 2014, la Cour suprême du Canada refuse d'entendre l'appel de Pasquin qui contestait la constitutionnalité de l'enregistrement des conversations avocat-client par la SQ au cours de l'opération Piranha. Pasquin se constitue prisonnier..
Voir également Guerres des gangs.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)