Orchestre Métropolitain du Grand-Montréal-OM (ensemble musical)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Orchestre Métropolitain du Grand-Montréal-OM (ensemble musical). (C)


La mission de l'Orchestre est de contribuer à la vie culturelle de Montréal et de sa banlieue en interprétant des oeuvres classiques, contemporaines (québécoises et canadiennes) et populaires ; de promouvoir le talent des musiciens, compositeurs et interprètes québécois ; et enfin, de développer de nouveaux publics en présentant des concerts en périphérie de Montréal et dans certains quartiers.

  • Éphémérides -


1979
Fondation de l'orchestre Les Variations par 4 musiciens montréalais qui oeuvrent à Terre des Hommes (Epo-67).
1981
Fondation de l'Orchestre par des musiciens diplômés des conservatoires et des facultés de musique des universités du Québec. La direction artistique est assumée par Marc Bélanger.
1983
L'Orchestre réalise son premier enregistrement - Lonely Child de Claude Vivier - Direction : Serge Garant, Soliste : la soprano Marie-Danielle Parent.
1985
(21 octobre 1985) L'orchestre donne son premier grand concert dans la salle Maisonneuve de la Place des arts - Symphonie no 5 et concerto no 3 de Beethoven - Direction : Marc Bélanger. Pianiste : Pierre Jasmin.
1986
La direction artistique est assumée par Agnès Grossmann.
Formation du choeur de l'Orchestre Métropolitain.
1987
Pierre Péladeau accepte la présidence de l'Orchestre.
1989
L'Orchestre accompagne l'Opéra de Montréal - La Bohème de Puccini.
1995
Invoquant l'ingérence de Pierre Péladeau dans la programmation de l'orchestre, Agnès Grossmann quitte l'orchestre.
Joseph Rescino succède à Madame Grossman à la direction artistique.
2000
(6 mars 2000) Joseph Rescino est congédié par le président directeur général, Jean-Pierre Goyer.
(9 mars 2000) Yannick Nézet Séguin succède à Rescino au lutrin.
2003
(9 septembre 2003) Le juge Sylviane Borenstein de la Cour supérieure du Québec déclare que le congédiement de Joseph Rescino en 2000 a été brutal, abusif, cavalier et fait de façon malicieuse, et ordonne à l'Orchestre Métropolitain du Grand-Montréal de lui payer 290 000 $ comprenant 106 000 $ de salaire perdu, 50 000 $ pour dommages moraux, et 75 000 $ pour dommages à sa réputation.
2005 Première tournée de l'Orchestre hors Québec - Toronto, Washington et Chicago avec une production allemande de Carmina Burana.
2006
(Avril 2006) La Cour d'appel du Québec maintient le jugement de la Cour supérieure dans le cas du congédiement de monsieur Rescigno ; les finances ne permettant pas à l'Orchestre d'exécuter le paiement, l'OMGM doit se placer sous la protection de la Loi des faillites.
(5 mai 2006) Des donateurs anonymes permettent à L'Orchestre de proposer à monsieur Rescigno un compromis que ce dernier accepte : l'orchestre lui versera une partie substantielle de la somme que la Cour a imposée et elle versera l'autre partie en versements annuels répartis sur 10 ans.

  • Directeurs artistiques de l'orchestre


1981-1986Bélanger, Marc
1986-1995Grossmann, Agnès
1995-2000Rescigno, Joseph
2000-Nézet Séguin, Yannick




  • Distinctions :


Grand prix du Conseil des arts du Canada (2018)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)