Morin (Jean-Marc)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 12 mars 1971, vers 5 h 20, 3 personnes sont trouvées mortes à la boîte de nuit Casa Loma, 94, rue Sainte-Catherine Est à Montréal par un patrouilleur du Service de police de Montréal.

André Vaillancourt, le gérant et barman du bar Jacques-Antonin, retrouvé derrière son bar, Jacques Verrier, un ami de Vaillancourt, et Jean-Claude «Ti-Caille» Rioux ; Jean-Marc Morin, est accusé des meurtres d'André Vaillancourt et de Jacques Verrier, alors que Jos Di Maulo, Jos Tozzi et Julio Ciamarro sont accusés du meurtre de Jean-Claude Rioux ; les deux procès sont tenus séparément ; grâce au témoignage de la petite amie de Rioux, les jurés trouvent Di Maulo, Tozzi et Ciamarro coupables du meurtre de Rioux ; la même témoin donne une version totalement différente de celle qu'elle a donnée au premier procès, disant même que ce n'était pas l'accusé qui avait tué Verrier et Vaillancourt, mais Rioux, la Cour acquitte Morin ; à la suite de ce témoignage contradictoire, un nouveau procès est ordonné dans le cas de Di Maulo, Tozzi et Ciamarro ; au cours de son témoignage, la témoin revient à sa première version des faits, mais personne ne la croit et les accusés sont acquittés le 1 février 1972.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)