Moore (Richard Einston dit Dickie)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Athlète (hockey) né en 1931 à Montréal.

Ailier.
Joue dans la Ligue Nationale de Hockey-LNH de 1951 à 1968 pour les Canadiens de Montréal (12 saisons ou 654 matchs ; 594 point dont 254 buts), les Toronto Maple Leafs et les St. Louis Blues.
Au cours des saisons régulières, il a participé à 719 matchs et accumulé 608 points (261 buts et 347 mentions d'assistance).
Au cours des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, il a participé à 135 matchs et accumulé 106 points (46 buts et 64 mentions d'assistance).
Il a remporté le championnat des marqueurs en 1957-1958 et en 1958-1959 (96 points)
Le plus grand nombre de buts marqués (36) au cours de la saison 1957-1958.
Pendant sa carrière, il a participé à l'obtention de six Coupes Stanley par les Canadiens de Montréal.
Décès en 2015 (19 décembre 2015) ; 84 ans.

  • Distinctions -


Trophée Art-Ross (1958).
Trophée Art-Ross (1959).
Intronisé au Temple de la renommée du hockey-TRH en 1974.
Le 16 mai 2018, la Ville de Montréal annonce qu'elle donne à un parc le nom de Dicky Moore ; ceparc sera situéprès du nouveau campus du Centre des sciences et du génie de l'Université de Montréal qui sera situé dans le site d'un nouveau village (1 300 logements) dans l'ancienne cour de triage

Le 12 novembre 2005, le chandail numéro 12 qu'il a porté lorsqu'il évoluait avec les Canadiens de Montréal (Yvan Cournoyer a affiché le même numéro après lui) est retiré et hissé au-dessus de la patinoire du Centre Bell ;
au cours de l'histoire, cet honneur a été accordé à :

Ordre chronologique

Howie Morenz (chandail numéro 7, 1937),
Maurice Richard (chandail numéro 9, 1960)
Jean Béliveau (chandail numéro 4, 1971)
Henri Richard (chandail numéro 16, 1975)
Doug Harvey (chandail numéro 2, 1985)
Guy Lafleur (chandail numéro 10, 1985)
Jacques Plante (chandail numéro 1, 1995)
Dickie Moore (chandail numéro 12, 2005),
Yvan Cournoyer (chandail numéro 12, 2005)
Bernard Geoffrion (chandail numéro 5, 2006)
Serge Savard (chandail numéro 18, 2006),
Larry Robinson (chandail numéro 19, 2007)
Ken Dryden (chandail numéro 29, 2007)
Robert «Bob» Gainey (chandail numéro 23, 2008)
Émile Butch Bouchard (chandail numéro 3, 2009)
Elmer Lach (chandail numéro 16, 2009)
Guy Lapointe, chandail numéro 5, 2014)

Ordre par numéro de chandail

Jacques Plante (chandail numéro 1, 1995)
Doug Harvey (chandail numéro 2, 1985)
Émile Butch Bouchard (chandail numéro 3, 2009)
Jean Béliveau (chandail numéro 4, 1971)
Bernard Geoffrion (chandail numéro 5, 2006)
Guy Lapointe (chandail numéro 5, 2014)
Howie Morenz (chandail numéro 7, 1937)
Maurice Richard (chandail numéro 9, 1960)
Henri Richard (chandail numéro 16, 1975)
Dickie Moore (chandail numéro 12, 2005),
Yvan Cournoyer (chandail numéro 12, 2005)
Elmer Lach (chandail numéro 16, 2009)
Henri Richard (chandail numéro 16, 1975)
Serge Savard (chandail numéro 18, 2006)
Larry Robinson (chandail numéro 19, 2007)
Robert «Bob» Gainey (chandail numéro 23, 2008)
Ken Dryden (chandail numéro 29, 2007)


Ordre alphabétique

Béliveau, Jean (chandail numéro 4, 1971)
Bouchard, Émile Butch (chandail numéro 3, 2009)
Cournoyer, Yvan (chandail numéro 12, 2005)
Dryden, Ken (chandail numéro 29, 2007)
Gainey, Robert Bob (chandail numéro 23, 2008)
Harvey, Doug (chandail numéro 2, 1985)
Geoffrion, Bernard (chandail numéro 5, 2006)
Lach, Elmer (chandail numéro 16, 2009)
Lapointe, Guy (chandail numéro 5, 2014)
Moore, Dicky (chandail numéro 12, 2005),
Morenz, Howie (chandail numéro 7, 1937)
Plante, Jacques (chandail numéro 1, 1995)
Richard, Henri (chandail numéro 16, 1975)
Richard, Maurice (chandail numéro 9, 1960)
Robinson, Larry (chandail numéro 19, 2007)
Savard, Serge (chandail numéro 18, 2006)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)