Montréal (municipalité de ville). ; Édifices religieux

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le Negro Community Center aménagé dans une ancienne église méthodiste située à l'angle de la rue Delisle et de l'avenue Atwater dans le quartier Petite-Bourgogne de Montréal. Oliver Jones y a reçu des leçons de piano de la part de Daisy Peterson, la professeure de piano du Centre.

L'ancienne église méthodiste avait été construite grâce à une souscription organisée par des porteurs américains de la compagnie Canadian Pacific Railways et leurs épouses en 1907.
En 1927, les paroissiens venus des États-Unis et de West Indies fondent La Negro Community Association, l'ancêtre du Negro Community Centre.
En 1929, l'église est cédée à la Old Brewry Mission qui la rebaptise Iverley Settlement House.
1955 Le Negro Community Center s'installe dans le bâtiment.
En 1989, le bâtiment est déserté et laissé à l'abandon.
En juin 1990, le Sud-Africain Nelson Mandela visite le centre, 4 mois après avoir passé 27 ans de sa vie dans une cellule d'une prison d'Afrique-du-Sud ; Mgr Desmond Tutu, Walter Sisulu, un militant anti-apartheid et membre de l'African National Congress ont aussi visité le Centre.
En décembre 2011, des rénovations sont entreprises sur le bâtiment.
Le 12 avril 2014, la police alertée par le Service d'incendies de Montréal évacue les squaters qui logeaient dans l'ancien Negro Community Center ; les personnes évacuées sont prises en charge par la Croix Rouge.
Le 13 avril 2014, vers 11 h 30, un mur de l'ancienne église s'effondre ; 38 voisins doivent être délocalisés pour le cas où d'autres murs s'effondreraient. ; les ingénieurs de la ville inspectent le bâtiment afin de déterminer s'il y aurait lieu, pour protéger le public, de détruire ce qui en reste. Les coûts de la rénovation sont estimés à 6 millions $.
Le 20 novembre 2014, les pelles mécaniques commencent la démolition de ce qui restait du Negro Community Center

Sacred Heart School of Montreal et monastère des soeurs du Sacré-Coeur (1928-) ; 3635, rue Atwater à l'angle de la rue Guy ; plans de l'architecte D. Jerome Spence inspirés de ceux de la forteresse de Carcassonne (France).

Séminaire des sulpiciens de Montréal (1684-1687) ; 116, rue Notre-Dame Ouest ; d'abord construit comme manoir seigneurial des sulpiciens à qui la compagnie des Cent Associés concède les 2/3 de l'île de Montréal ; classé site historique en 1985.

Grand séminaire de Montréal ; chapelle (1864) ; style beaux-arts ; agrandie et rénovèe en 1904 et 1907.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)