Molinari (Guido)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Artiste (peintre) né en 1933 (12 octobre 1933) à Montréal.

Études à l'École des beaux-arts de Montréal-ÉBAM et au Musée des beaux-arts de Montréal sous la direction de Louis Archambault et Marian Scott.
Période des Noirs et Blancs (1954-1956)
En 1955, il ouvre sa gallerie, L'Actuelle, sur la rue Sherbrooke.
En 1964, il expose sa série Mutations vert-rouge ; cette exposition est conservée dans les locaux de la Fondation Molinari
Emn 1961, il expose ses oeuvres à la Biennale de Paris en 1961
En 1965, il expose ses oeuvres au Museum of Modern Art de New York où le titre de son exposition est The Responsive Eye, une exposition sur l'Op-art.
En 1968, il représente le Canada à la biennale de Venise avec un corpus similaire à celui qui compose l'exposition permanente de la Fondation Molinari
Professeur d'arts plastiques à la Concordia University de Montréal (1970-1997).
En 1975, la Gallerie nationale du Canada à Ottawa lui consacre une rétrospective,
lEn 1995, le Musée d'art contemporain de Montréal-MACM lui consacre une rétrospective.
En 1998,le Musée de Grenoble lui consacre une rétrospective.
Conjoint de Fernande Saint-Martin, puis de Jocelyne Légaré.
Dans la nuit du 17 au 18 juillet 2012, 8 tableaux de Molinari entreposés à Notre-Dame-de-la-Merci sont volés. La valeur de ces tableaux est estimée à 800 000 $ par leur propriétaire, Guy Molinari, le fils du peintre.
Certains ont été coupés afin de les dégager de leur cadre pour pouvoir être emportés plus discrètement.
La fondation Molinari occupe une succursale de banque au 3290 de la rue Sainte-Catherine Est dans laquelle Molinari avait installé son studio.
En 2013-2014, la Fondation Molinari présente l'exposition intitulée Molinari Times Two : Paintings 1964-1968 and Drawings 1953-1957.
Décès en 2004 (21 février 2004) à Montréal.

  • Oeuvres :


54 de ses tableaux et 14 de ses dessins font partie de la collection du Musée de Grenoble (France).
Une de ses acryliques intitulée Dyade (1968) orne la jetée internationale de l'aéroport Pierre-Elliott- Trudeau à Dorval.

  • Publications :


Molinari (roman «vrai» sur Molinari) ; Bernard Teyssèdre, François-Marc Gagnon, Roland Masgaard, Marc Séguin ; Fondation Molinari, Montréal, 2018)
Guido Molinari. Un point limite de l'abstraction chromatique (Bernard Teyssèdre, historien de l'art français, roman vrai et thèse de doctorat, 2018)


  • Distinctions -


Bourse Guggenheim (1967).
Officier de l'Ordre du Canada-OOC (1971).
Prix Paul-Émile-Borduas du Gouvernement du Québec (1980).
Prix Chalmers du Conseil des arts du Canada (2001).
Alumni Award for Excellence in Teaching de la Concordia University (2003).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)