Millette (Jean-Louis)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de théâtre et cinéaste (acteur) né en 1935 à Saint-Henri (Montréal).

Cofondateur (1963) avec Paul Buissonneau, Yvon Deschamps et Claude Léveillée d'une compagnie qui achète une synagogue désaffectée pour y loger le Théâtre de Quat'sous fondé en 1956 par Paul Buissonneau.
Acteur versatile, il joue aussi bien Shakespeare que des dramaturges québécois dont Victor Lévy-Beaulieu (L'Héritage, Montréal P.Q., Bouscotte), Larry Tremblay (The Dragonfly of Chicoutimi), Marcel Gamache (série télévisée Symphorien, 1970-1977), Michel Tremblay (Messe solennelle pour une pleine nuit d'été) ou Michel-Marc Bouchard (Les Felluettes).
Joue le plus souvent des rôles de clown ou de scélérat.
La série télévisée Symphorien, diffusée par TVA, se maintient pendant six ans en tête des émissions les plus regardées au Québec ; parmi les comédiens qui composent la distribution de cette série, on trouve Jean Coutu, Fernand Gignac, Juliette Huot, Gilles Latulippe, Jean-Louis Millette, Béatrice Picard et Janine Sutto.
Décès en 1999.

  • Filmographie - Liste partielle


Pourquoi l'étranger Monsieur Zolock s'intéresse-t-il tant à la bande dessinée (cinéma, réalisation de Yves Simoneau, acteur, 1983)
Les Fous de Bassan (cinéma, réalisation de Yves Simoneau, acteur, 1986)
Jésus de Montréal (cinéma, réalisation de Denys Arcand, acteur, 1989)
Dans le ventre du dragon (cinéma, réalisation de Yves Simoneau, acteur, 1988)
Le Confessionnal (cinéma, réalisation de Robert Lepage, acteur)

  • Distinctions -


Prix Victor-Morin de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal-SJBM (1990)
Prix Gascon-Thomas de l'École nationale de théâtre (1998)

  • Crédits -


Dictionnaire du cinéma québécois (Michel Coulombe et Marcel Jean, Boréal, 1988)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)