Mersereau (Randy)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Gangster né vers 1962.


Le 24 janvier 2010, vers 17 h 30, la police découvre les corps de Kirk Murray, 47 ans, et d'Antonio Onesi, 51 ans, deux résidents de la Rive-Sud de Montréal, criblés de plusieurs projectiles dans une automobile Hyundai Accent stationnée dans le parking d'un restaurant McDonald situé à l'angle du boulevard Sainte-Anne-de-Bellevue et de la rue Saint-Jacques dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce de Montréal ; le décès de Murray est constaté sur les lieux et Onesi décède en soirée au Montreal General Hospital où il avait été transporté ; Onesi n'était pas connu de la police qui croit qu'il a été tué simplement parce qu'il avait été témoin du meurtre de Kirk Murray.
Kirk Murray, qui avait été reconnu coupable des meurtres non prémédités de deux hommes commis en 1983 à Verdun, avait été libéré sous conditions en 2003.

Le 5 février 2010, Mark Stewart, 41 ans, est porté disparu à Châteauguay.
Au mois de mai 2010, le cadavre de Mark Stewart est découvert par un agent de la faune dans un bois de Saint-Honoré dans le Témiscouata.

Le 12 février 2010 Robert William Simpson avait été arrêté en Nouvelle-Écosse et accusé de possession d'une arme de poing chargée.

En avril 2010, Robert William Simpson avait plaidé coupable à l'accusation de possession d'une arme de poing chargée au moment de son arrestation en Nouvelle-Écosse et avait été condamné à 6 ans de prison.
Le dossier criminel de Simpson contient des condamnations pour vols, homicide involontaire et tentative de meurtre ; l'homicide involontaire a été commis à LaSalle en février 1995 alors qu'il volait les bijoux d'une femme de 80 ans pour payer sa drogue.
Simpson avait tué un codétenu de la prison de Kingston en 1999 mais avait été acquitté pour légitime défense.

Le 31 mai 2010, le Hells Angel Jeffrey Albert Lynds, 42 ans, est appréhendé en Nouvelle-Écosse et accusé d'avoir commandé les meurtres de Murray, Onesi et Stewart ; Lynds est un ancien Outlaw de Nouvelle-Écosse et membre full patch du chapitre des Nomads du gang des Hells Angels de l'Ontario.

Le 10 juin 2010, Robert William Simpson, 47 ans, est arrêté dans un pénitencier fédéral de Nouvelle-Écosse et est accusé des meurtres prémédités de Kirk Murray et d'Antonio Onesi.

Le 30 juin 2010, Shawn Timothy Simpson, 44 ans, un troisième suspect des meurtres du 24 janvier 2010 est arrêté à Charlottetown (Île-du-Prince-Edward) ; il est le frère de Robert William Simpson.

En plus des frères Simpson, Glen Robinson, 54 ans, Chris Pierce, 46 ans, de l'île-du-Prince-Edward, sont accusés du meurtre de Mark Stewart alors que Leslie Greenwood, 46 ans de Nouvelle-Écosse et Brian Patrick McGuire, 50 ans, de LaSalle sont accusés de participation aux meurtres de Kirk Murray et d'Antonio Onesi.

En juillet 2010, le Hells Angel Jeffrey Albert Lynds est accusé d'avoir commandé les assassinats de Murray, Onesi et Stewart.

Le 9 novembre 2010, les frères Simpson signent un contrat de délation en vertu duquel ils recevront 1 000 $ pour garnir leur cellule, 3 500 $ pour des cours post-secondaires par correspondance et 50 $ par mois pour la durée de leur détention.
Jeffrey Albert Lynds est nommé mais pas accusé dans le meurtre non résolu de l'ex Hells Angel Randy Mersereau disparu en 1999 en Nouvelle-Écosse et dont les restes ont été découverts en décembre 2010.

Murray avait organisé une transaction de drogues avec Lynds et les Simpsons témoignèrent du fait que Lynds leur avait offert 2 000 $ pour tuer Murray.

Le 23 février 2011, les frères Robert William Simpson et Shawn Timothy Simpson se reconnaissent coupables des meurtres de Kirk Murray, d'Antonio Onesi et de Mark Stewart sur commande de Jeffrey Albert Lynds ; le juge André Vincent les condamne à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de leur peine derrière les barreaux. Les frères Simpson affirment que les meurtres avaient été commandés par un tiers et que ce tiers était Jeffrey Albert Lynds.

Le 27 janvier 2012, Le corps inanimé de Jeffrey Albert Lynds est trouvé dans sa cellule du pénitencier de Rivière-des-Prairies où il était détenu en attendant son procès ; Lynds s'était suicidé.

Le 31 décembre 2013, la Commission des libérations conditionnelles refuse permettre à Robert William Simpson une sortie du pénitencier de Sainte-Anne-des-Plaines sous escorte de 6 heures ; il y est détenu en attendant qu'il soit convoqué pour témoigner par crainte qu'il soit descendu parce qu'il doit témoigner dans une cause de meurtre à une date future.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)